Journée open data ARCEP

Journée open data ARCEP

Transcript

  1. 2.

    Sauvetage en mer en bref Les CROSS (340 agents, 9

    centres) réceptionnent les alertes et décident de l'engagement de moyens après 300m dans l'eau salée. Ils peuvent saisir tous les moyens de l'État et les navires sur zones. • Principaux moyens nautiques engagés : la SNSM, association de bénévoles • 12 915 opérations en 2018. 53% entre début juin et fin septembre • 77 % des opérations pour la plaisance et les loisirs nautiques • 19 812 personnes assistées ou secourues, 293 décès • 11 897 interventions (10 434 sorties de navires et 1 463 sorties de moyens aériens)
  2. 3.

    Le défi Défi principal Sauver des vies en mer en

    prévenant les accidents maritimes grâce aux données Objectifs Améliorer la connaissance de l’accidentalité en mer et adapter les campagnes de préventions et la réglementation Notre vision Partager les données au grand public Fournir des outils de visualisations des données qui serviront aussi bien à l’observatoire de l’accidentalité qu’au métier (CROSS)
  3. 4.

    Données 01 02 03 04 SIMPLIFICATION DE LA STRUCTURE DE

    DONNÉE SECMAR (4 TABLES) ET NETTOYAGE AJOUT D’UNE TABLE DE STATISTIQUES FACILITANT LE TRAVAIL AJOUT DE CARACTÉRISTIQUES SUR LES FLOTTEURS (IMPALA) 2 JUILLET 2018 : OPEN DATA DES INTERVENTIONS (SANS MOYENS). Publication automatique à J+1 avec tests automatisés.
  4. 5.

    Documentation en ligne Pas de différence d'outils et de documentation

    en interne ou en externe. Sur la documentation on retrouve : • Changements sur les données • Concepts métiers : missions, dictionnaire des termes, consignes de saisie • Schéma de données • Modèle de données Code source de la documentation, de l'extraction et de la transformation en open source.
  5. 6.

    • 350 agents en CROSS • Administration centrale • DDTM

    / DML / Préfectures / Départements / Régions • Services de secours • Fédérations sportives • Associations sportives • Journalistes • Plaisanciers, sportifs Utilisateurs
  6. 7.