Allô le monde, est-ce que l'i18n de mon app va bien ?

Allô le monde, est-ce que l'i18n de mon app va bien ?

i18n... Mais c’est quoi ce numéronyme ? I-n-t-e-r-n-a-t-i-o-n-a-l-i-s-a-t-i-o-n.

« Ah oui mais c’est le truc où tu mets des fichiers de confs pour deux/trois langues et c’est bon ! »
Ok boomer, c’est pas tout à fait ça.

Internationaliser un logiciel, que ce soit une app mobile, un site web ou un client lourd est plus complexe que quelques fichiers. Gestion des interfaces et des sens de lecture, animations, iconographie... ou encore gestion du texte et des langues qui ont chacune leurs spécificités, convictions religieuses et taux d’alphabétisation... il y a beaucoup de choses à prendre en compte, et cela peut devenir un vrai casse-tête !

Avec des cas concrets et des exemples simples, laissez-moi vous expliquer comment se sortir de pièges dont nous ne sommes pas forcément conscients à cause de nos biais. Et en bonus : des cas d’applications concrets pour Android et iOS !

Conférence animée lors d'un meetup de Code d'Armor (codedarmor.fr) et du BreizhCamp 2020 (breizhcamp.org).

323bb1cb39e6478e559b6e13d2fdf518?s=128

Pierre-Yves Lapersonne

January 22, 2020
Tweet