Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

L'histoire sans fin des interactions toxiques

L'histoire sans fin des interactions toxiques

Avez-vous déjà vu ? Une discussion entre vous et un proche qui ne va pas bien ou qui vous demande des conseils. Flatté vous lui proposez beaucoup de solutions à son problème. A chaque idée proposée, cette personne commence sa phrase par "oui mais ... ça ne peut pas fonctionner dans mon contexte", "oui mais ... c'est trop compliqué à mettre en oeuvre", "oui mais ... si je fais ça alors ça va engendrer ça" ect.. Un joli jeu s'installe entre vous avec ces "oui mais" en réponse, jusqu'à ce que vous en ayez assez. Alors vous allez surement arrêtez de donner des conseils ou vous en arrivez à dire à votre interlocuteur, agacé, "bon et bien si aucune de mes propositions ne te convient, débrouille toi tout seul" (ou de le penser très fort).

Si cette situation vous parle, c'est normal. Ce jeu du "Oui mais..." fait partie d'une longue liste d'interactions toxiques ou jeux psychologiques que nous pouvons rencontrer.

Dans cette conférence, je vous propose de répondre à plusieurs questions : Comment les repérer et détecter que le bénéfice est négatif pour les deux parties ? Comment sortir de ces jeux ou s'en défendre ? Ou tout simplement, comme mieux vivre avec et s'assurer que nos interactions ne vont pas au delà de nos limites ou n'impactent plus négativement nos relations ?

Au final, comment sortir de ce cercle vicieux des interactions toxiques qui n'en finissent plus ?

Cyrielle Eudeline

October 05, 2022
Tweet

More Decks by Cyrielle Eudeline

Other Decks in Research

Transcript

  1. L'histoire sans fin des interactions toxiques
 Comment sortir du cercle

    vicieux des jeux psychologiques ?
  2. Cyrielle EUDELINE
 Coach professionnelle ICF et coach d’organisation

  3. Pourquoi je vous parle de ça aujourd’hui?


  4. 03
 01
 02
 04
 Sommaire
 C’est quoi une interaction ?


    Ou une “transaction” … Pourquoi les choses se répètent-elles ?
 Découverte des scénarios et drivers Autopsie des jeux psychologiques
 Ceux qui vous font réagir et sont les plus destructeurs Comment assainir nos interactions ?
 Et sortir de ces jeux psychologiques “destructeurs” WAY OUT

  5. C’est quoi une interaction ?
 01
 Ou plutôt, une transaction

  6. Théorie de la communication et outil de compréhension du psychisme

    humain. Fondé par Eric Berne, psychiatre Canado-américain Qu’est-ce que l’Analyse transactionnelle (AT)?
 Etudier la manière dont nous communiquons est la porte d’entrée vers la compréhension de notre fonctionnement interne “
  7. Conscience
 Intimité
 L’autonomie en AT
 Spontanéité
 Savoir demander de l’aide

    et faire appel à toutes nos ressources (intérieures et extérieures)
  8. Les 3 états du moi
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 Ces 3

    états du moi influencent nos comportements et constituent des aspects de notre personnalité
  9. Les 3 états du moi
 État ressemblant à celui de

    nos figures parentales. Vous réagissez comme ces personnes réagiraient, les attitudes, gestes, le vocabulaire… PARENT
 ADULTE
 ENFANT

  10. Les 3 états du moi
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 Etat orienté

    de manière autonome vers l’appréciation objective de la réalité. Permet de se rendre compte sans préjugé des problèmes qui se posent à nous.
  11. Les 3 états du moi
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 Etat fixé

    dans l’enfance, traces archaïques des réactions que vous auriez pu avoir étant petits. Capacité à être en contact avec son ressenti et sa créativité.
  12. Parlons interactions.. ou transactions
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT


    AGENT REAGISSANT
  13. Parlons interactions.. ou transactions
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT


    STIMULUS REACTION Complémentaires AGENT REAGISSANT
  14. Parlons interactions.. ou transactions
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT


    STIM ULUS REACTION Complémentaires AGENT REAGISSANT
  15. Parlons interactions.. ou transactions
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT


    Croisées AGENT REAGISSANT STIMULUS REACTION
  16. Parlons interactions.. ou transactions
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT


    Cachées ACHETEUR VENDEUR NIVEAU SOCIOLOGIQUE NIVEAU PSYCHOLOGIQUE
  17. Parlons interactions.. ou transactions
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT
 PARENT
 ADULTE
 ENFANT


    Cachées DELPHINE MARC NIVEAU SOCIOLOGIQUE NIVEAU PSYCHOLOGIQUE
  18. Pourquoi 
 les choses 
 se répètent-elles ?
 02
 Découverte

    des scénarios et drivers
  19. Nous naissons tous princes et princesses, jusqu'à ce que nos

    parents nous transforment en crapauds.
 Eric Berne
  20. Le principe du scénario de vie
 Processus continu de construction

    psychologique de la réalité Plan de vie conçu depuis l’enfance (-) INJONCTIONS (-) PRESCRIPTIONS/DRIVER (+) PERMISSIONS CROYANCES DECISIONS SCENARIO DE VIE
  21. Les 5 drivers
 Sois fort.e
 Dépêche toi
 Fais plaisir
 Sois

    parfait.e
 Fais des efforts

  22. Les 5 drivers
 Sois fort.e
 Dépêche toi
 Fais plaisir
 Sois

    parfait.e
 Fais des efforts
 ? ?
  23. Sois fort.e 
 Messages contraignants Comportements associés « Cesse de

    pleurer », « affirme-toi», « il faut être courageux», « il faut savoir se battre», «arrête de geindre pour rien », « arrête ton cinéma », « La vie est dure, qu’est-ce que tu crois ? » … • Penser qu’on peut s’en sortir seul. • Faire preuve d’autonomie et d’indépendance + impossibilité de déléguer • Savoir prendre des risques, supporter une grande pression + persévérance • Ne pas demander pas d’aide (c’est un aveu de faiblesse) • Non écoute des émotions et enfouissement • Intolérance à l’émotion des autres, “faiblesse”
  24. Dépêche toi !
 Messages contraignants Comportements associés « C’est pour

    aujourd’hui ou pour demain ? » «Pourquoi es-tu si lent(e) », « ce n’est toujours pas terminé ? », « On est encore en retard par ta faute ! »… • Pragmatique, très réactif et impatient, • Trouver rapidement des solutions + capacité à simplifier • Pouvoir réaliser une grande quantité de travail en peu de temps • Résistance au stress et à la pression • Pratique du multitasking + s’éparpille • Rapidité des tâches exécutées et erreurs. • Utopique dans son organisation + faire preuve d’anxiété et mauvaise humeur au quotidien.
  25. Fais plaisir
 Messages contraignants Comportements associés « Il faut apprendre

    à partager », « sois gentil avec papa et maman», « pense aux autres », «tu me fais mal au cœur », « tu veux vraiment me faire de la peine ? »,«sois sage et tu auras..» « tu seras gentil si..»,… • Capable de satisfaire les autres + ne prend pas le leadership. • Se laisser envahir par les demandes, présenter souvent des excuses • Tendance à la dépendance affective et fuit la confrontation • Fédérateur pour vivre en harmonie + altruisme, d’écoute autrui et d’empathie • Peur de décevoir, difficulté à dire non, négligence de ses besoins propres • Sentiment fort de culpabilité et faible estime de soi.
  26. Fais des efforts
 Messages contraignants Comportements associés « Ne te contente

    pas de la médiocrité » « c’était facile pour toi, tu n’as aucun mérite» « quand tu fais quelque chose, fais-le bien ou ne le fais pas du tout», « ne te contente pas de l’approximatif», « tu es bien sûr d’avoir terminé ce que tu as à faire ? » … • Faire preuve d’une implication à toute épreuve, fuit les évidences et la facilité • Grande capacité de travail, énergie incomparable qui nourrit son équipe, • Faire preuve de réflexion, de don de soi, et de persévérance afin de mener à bien un projet. • Aimer la complexité, se contente difficilement des plaisirs simples • Peut s’avérer éreintant au quotidien. • Du mal à respecter les échéances.
  27. Sois parfait.e
 Messages contraignants Comportements associés « Tu peux mieux

    faire », « c’est bien, mais ce n’est pas suffisant », « j’attendais davantage de ton travail », « c’est bâclé, tu aurais pu t’impliquer davantage », « rassure-moi, tu as eu la meilleure note ? », « Recommence tant que ce n’est pas parfait. » … • Perfectionniste, attentif aux détails, difficultés à tenir des échéances et à déléguer… propice au burn-out. • Grande volonté, rigueur élevée, haut niveau de conscience, capacité d’engagement, grande implication • Insatisfaction constante, niveau d’exigence élevé envers soi et les autres • Procrastination en raison de la peur de « mal faire » ou encore de la peur de l’échec • Syndrome de l’imposteur • Sensible au jugement d’autrui.
  28. Scénarios de vie
 Drivers
 Transactions cachées


  29. Scénarios de vie
 Drivers
 Transactions cachées
 JEUX PSYCHOLOGIQUES JEUX PSYCHOLOGIQUES

  30. Autopsie 
 des jeux psychologiques
 03
 Lesquels font réagir vos

    drivers et sont les plus “destructeurs” ?
  31. Réponse
 Déclic
 La construction des jeux
 Attrape nigaud
 Point faible


    Coup de théâtre
 Bénéfice négatif
 =
  32. Réponse
 Déclic
 La construction des jeux
 Attrape nigaud
 Point faible


    Coup de théâtre
 Bénéfice négatif
 = Transactions cachées
  33. Réponse
 La construction des jeux
 Attrape nigaud
 Point faible
 Coup

    de théâtre
 Bénéfice négatif
 = Scénarios de vie Drivers Transactions cachées Déclic

  34. Réponse
 La construction des jeux
 Attrape nigaud
 Point faible
 Coup

    de théâtre
 Bénéfice négatif
 = Scénarios de vie Drivers Transactions cachées Déclic

  35. Réponse
 Réponse
 La construction des jeux
 Attrape nigaud
 Point faible


    Coup de théâtre
 Bénéfice négatif
 = Escalade Scénarios de vie Drivers Transactions cachées Déclic

  36. Réponse
 WAY OUT #1
 Connaître et repérer son point faible


    • Connaissance de soi (scénarios de vie/ drivers) • Repérer l’émotion négative ou le mode défensif ? • Prendre du recul (Quels sont mes besoins profonds? Quels peuvent être les besoins profonds de la personne en face?)
  37. Exemples de jeux
 JEAN CHARLES : “J’ai un mega problème,

    je ne sais pas comment je vais m’en sortir…” LEILA : “Ah mince, raconte !” JEAN CHARLES : “{Récit de son problème}” LEILA : “Est-ce que tu as essayé de …” JEAN CHARLES : “Oui mais ça ne sert à rien, ça ne marche pas parce que …” LEILA : “Alors pourquoi tu ne tente pas …” JEAN CHARLES : “Oui mais… si je fais ça, tu imagines ce qu’ils vont dire …” Oui, mais… “
  38. JEAN CHARLES : “J’ai un mega problème, je ne sais

    pas comment je vais m’en sortir…” LEILA : “Ah mince, raconte !” JEAN CHARLES : “{Récit de son problème}” LEILA : “Est-ce que tu as essayé de …” JEAN CHARLES : “Oui mais ça ne sert à rien, ça ne marche pas parce que …” LEILA : “Alors pourquoi tu ne tente pas …” JEAN CHARLES : “Oui mais… si je fais ça, tu imagines ce qu’ils vont dire …” Exemples de jeux
 Oui, mais… Recherche inconsciente du “Sauveur” Point faible de LEILA activé “
  39. JEAN CHARLES : “J’ai un mega problème, je ne sais

    pas comment je vais m’en sortir…” LEILA : “Ah mince, raconte !” JEAN CHARLES : “{Récit de son problème}” LEILA : “Est-ce que tu as essayé de …” JEAN CHARLES : “Oui mais ça ne sert à rien, ça ne marche pas parce que …” LEILA : “Alors pourquoi tu ne tente pas …” JEAN CHARLES : “Oui mais… si je fais ça, tu imagines ce qu’ils vont dire …” Exemples de jeux
 Oui, mais… Escalade Cercle vicieux “
  40. JEAN CHARLES : “J’ai un mega problème, je ne sais

    pas comment je vais m’en sortir…” LEILA : “Ah mince, raconte !” JEAN CHARLES : “{Récit de son problème}” LEILA : “Est-ce que tu as essayé de …” JEAN CHARLES : “Oui mais ça ne sert à rien, ça ne marche pas parce que …” LEILA : “Alors pourquoi tu ne tente pas …” JEAN CHARLES : “Oui mais… si je fais ça, tu imagines ce qu’ils vont dire …” Exemples de jeux
 Oui, mais… BENEFICE NEGATIF “
  41. Réponse
 WAY OUT #2
 Proposer son écoute participative
 • Prêter

    une oreille attentive à la personne • Entrer en empathie sèche • Poser la question “Et t’as eu des pistes d’idées pour sortir de cette situation ? Quelqu’un pourrait t’aider?” • Faire clarifier l’intention / le contrat de la conversation : “Comment est-ce que je peux t’être utile dans le temps de notre conversation?”
  42. ELENA raconte son accident de ski et tous les soucis

    médicaux qui s’en sont suivis. LAURENT écoute avec attention en ponctuant par “mais c’est affreux ! Ma pauvre c’est horrible ce qui t’es arrivé” Exemples de jeux
 C’est affreux “
  43. ELENA raconte son accident de ski et tous les soucis

    médicaux qui s’en sont suivis. LAURENT écoute avec attention en ponctuant par “mais c’est affreux ! Ma pauvre c’est horrible ce qui t’es arrivé” Exemples de jeux
 C’est affreux “ Pause café ABDEL commence la pause café en disant “tu vois ce qu’on est encore en train de nous faire ?” LE GROUPE acquiesce et surenchérit sur les problèmes que vie actuellement l’organisation “
  44. ELENA raconte son accident de ski et tous les soucis

    médicaux qui s’en sont suivis. LAURENT écoute avec attention en ponctuant par “mais c’est affreux ! Ma pauvre c’est horrible ce qui t’es arrivé” Exemples de jeux
 C’est affreux “ Pause café ABDEL commence la pause café en disant “tu vois ce qu’on est encore en train de nous faire ?” LE GROUPE acquiesce et surenchérit sur les problèmes de l’organisation “ Position de Victime face à un Persécuteur non présent
  45. ELENA raconte son accident de ski et tous les soucis

    médicaux qui s’en sont suivis. LAURENT écoute avec attention en ponctuant par “mais c’est affreux ! Ma pauvre c’est horrible ce qui t’es arrivé” Exemples de jeux
 C’est affreux “ Pause café ABDEL commence la pause café en disant “tu vois ce qu’on est encore en train de nous faire ?” LE GROUPE acquiesce et surenchérit sur les problèmes de l’organisation “ Besoin sous-jacent : Attirer la sympathie Se sentir appartenir à un groupe face à un “ennemi”commun
  46. Le triangle de Karpman
 VICTIME PERSECUTEUR SAUVEUR 3 rôles /

    positions : • la Victime en position de plainte de sa condition, des actes de son Persécuteur,… • Le Persécuteur en position d’attaque, pour casser du sucre sur le dos de la Victime • Le Sauveur en position d’aide de la Victime tout en faisant face au Persécuteur
  47. CROYANCE ASSOCIEE VICTIME SAUVEUR PERSECUTEUR Sois parfait.e La confiance n’exclue

    pas le contrôle Fais des efforts Pour réussir il faut se battre, c’est difficile Fais plaisir Je suis accepté.e dans le groupe si je suis gentil.le et dévoué.e Sois fort.e C’est MON rôle de faire attention aux autres, la vie est un combat Dépêche toi Perdre son temps c’est une perte de temps Postures du triangle et vos drivers

  48. Réponse
 WAY OUT #3
 Sortir de sa posture de Victime


    Analyser le sentiment d’impuissance éprouvé : • Rapport d’autorité ? • Éléments concrets qui rendent la demande excessive ? • Capacité et envie d’accepter ? • Conditions pour accepter ? • Qu’est-ce qui m’empêche de refuser ? Quelles conséquences ?
  49. Réponse
 WAY OUT #4
 Sortir de sa posture de Sauveur


    Utiliser sa Trousse du Sauveur : • Est-ce que le problème présenté est de ma responsabilité ? • Est-ce que j’ai les compétences nécessaires pour en parler ? Ou la capacité ? • En ai-je envie ? • Est-ce qu’une demande a été faite par la personne concernée ? Ai-je vérifié qu’elle a demandé de l’aide? • Est-ce que l’autre fait au moins la moitié du chemin?
  50. Réponse
 WAY OUT #5
 Sortir de sa posture de Persécuteur


    • Adopter une position de vie +/+ • Apprendre à dire “Non” avec assertivité • Utiliser les principes de la Communication Non Violente (éviter le TU qui tue, être à l’écoute de ses besoins et ceux des autres…)
  51. None
  52. Conclusion
 Conscience de soi et développement de son autonomie Les

    jeux viennent de transactions cachées et de l’activation de vos Drivers/ Scénarios de vie
 Connaître et repérer son “point faible”
 En pratiquant l’empathie sèche et en clarifiant le contrat Proposer son écoute participative
 Sortir des postures de Victime, Sauveur ou Persécuteur

  53. CREDITS: This presentation template was created by Slidesgo, including icons

    by Flaticon and infographics & images by Freepik Thanks!
 [email protected] Cyrielle Eudeline @Cyrielle_Edl https://speakerdeck.com/cyrielleeudeline
  54. CREDITS: This presentation template was created by Slidesgo, including icons

    by Flaticon and infographics & images by Freepik Thanks!
 Merci à Agile Tour Montpellier pour l’organisation et le merveilleux accueil ! Pour donner vos feedbacks sur cette conférence c’est par ici >>>