Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

L’agilité comme opportunité 
de transformation organisationnelle

L’agilité comme opportunité 
de transformation organisationnelle

Présentation fait dans le cadre d'une activité organisée par SIA Partners. Juin 2016

509dc3c8ba5b34a90874350c5a489890?s=128

Jean-Marc De Jonghe

June 07, 2016
Tweet

Transcript

  1. L’ A G I L I T É C O

    M M E O P P O R T U N I T É 
 D E T R A N S F O R M AT I O N O R G A N I S AT I O N N E L L E É T É 2 0 1 6 J E A N - M A R C D E J O N G H E • V P P R O D U I T S N U M É R I Q U E S , L A P R E S S E
  2. INNOVER OU MOURIR JEAN-MARC DE JONGHE VP PRODUITS NUMÉRIQUES, LA

    PRESSE
  3. A G E N D A • Préambule / 5

    mins • Agilité et transformation organisationnelle / 30 mins ; • Transformer le manager ou l’entrepreneur / 20 mins ; • Période de questions / 10 min @madmac
  4. 1 . P R É A M B U L

    E
  5. 131 ans! Fondée le 20 octobre 1884…

  6. U N E AV E N T U R E

    Q U I D É B U T E E N 2 0 1 0
  7. None
  8. None
  9. APRÈS 2.5 ANNÉES 20 042 avis sur l’App Store 4.79/5

  10. APRÈS 2.5 ANNÉES +950 000 Téléchargements

  11. APRÈS 2.5 ANNÉES +350 000 lecteurs chaque jour
 ouvrent au

    moins une édition!
  12. C H A N G E M E N T

    O R G A N I S AT I O N N E L C O M P L E T !
  13. C H A N G E M E N T

    O R G A N I S AT I O N N E L C O M P L E T !
  14. PA R TA G E R AV E C V

    O U S U N E E X P É R I E N C E U N I Q U E
  15. 2 . A G I L I T É E

    T T R A N S F O R M AT I O N O R G A N I S AT I O N N E L L E
  16. C R O I R E Q U E D

    E M A I N S E R A C O M M E A U J O U R D ’ H U I
  17. None
  18. 1 9 7 5 Inventeur de la caméra numérique, Steve

    Sasson
  19. Pour qui travaillait M. Sasson ?

  20. None
  21. None
  22. Adoption des caméras numériques Ère du iPhone

  23. C R O I R E Q U E D

    E M A I N S E R A C O M M E A U J O U R D ’ H U I
  24. None
  25. None
  26. None
  27. None
  28. None
  29. C R O I R E Q U E D

    E M A I N S E R A C O M M E A U J O U R D ’ H U I
  30. + +

  31. D E U X E S S E N T

    I E L S I N C O N T O U R N A B L E S Vision & courage Aujourd’hui n’est plus suffisant !
  32. LA VITESSE DU CHANGEMENT (ET DES ATTENTES DES CLIENTS) EST

    MAINTENANT EN MODE «HYPERDRIVE»
  33. POUR DEMEURER PERTINENTES,
 LES ORGANISATIONS DOIVENT APPRENDRE
 À INNOVER CONTINUELLEMENT

    !
  34. « D I G I TA L N AT I

    V E » H I E R
  35. « G R E AT U X N AT I

    V E » D E M A I N
  36. None
  37. None
  38. None
  39. L E S F O N C T I O

    N S C L É S D U 1 E R I P H O N E ( 2 0 0 7 ) 
 N E S O N T D É J À P L U S L E S M O T I F S D ’ A C H AT !
  40. A U J O U R D ’ H U

    I C O M M E N T 
 U T I L I S E - T- O N C E S A P PA R E I L S ? R É PA R T I T I O N D E S M É T H O D E S D E C O M M U N I C AT I O N V I A S M A R T P H O N E S * 0 % 25 % 50 % 75 % 100 % Adultes 12-15 ans 5 % 21 % Email Appels téléphoniques Réseaux sociaux Messages/SMS Messages Photos * U K 0 8 / 2 0 1 4
  41. PA S É T O N N A N T

    Q U E L E S É C R A N S G R A N D I S S E N T
  42. Messages Photos/vidéos Carte/Navigation GPS Fitness/santé Jeux Agenda & courriel

  43. T E M P S PA S S É S

    U R L E S A P PA R E I L S 
 I O S E T A N D R O I D C O N N E C T É S E N 2 0 1 4 Apps 86 % Web 14 %
  44. C O N S O M M AT I O

    N I N T E R N E T PA R A P PA R E I L
  45. LA VITESSE DU CHANGEMENT (ET DES ATTENTES DES CLIENTS) EST

    MAINTENANT EN MODE «HYPERDRIVE»
  46. B E S O I N S 
 D E

    V O S 
 U T I L I S AT E U R S E T D E V O T R E E N T R E P R I S E = Imaginer maintenant une solution qui saura répondre
 aux besoins des utilisateurs dans 3 ans est presque impossible
  47. S TA G N AT I O N = Parce

    que le statu quo n’est jamais une option responsable
  48. P L U S L E S P R O

    J E T S S O N T G R O S P L U S L E S R I S Q U E S D ’ É C H E C S S O N T G R A N D S = Quelles sont les chances que la solution que nous développerons
 répondra aux besoins des utilisateurs de demain ?
  49. None
  50. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles Petite Moyenne Grande C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S
  51. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles 1. Besoins exprimés et saisis dans les requis du projet C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S Petite Moyenne Grande
  52. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles 1. Besoins exprimés et saisis dans les requis du projet 2. Début projet C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S Petite Moyenne Grande
  53. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles 1. Besoins exprimés et saisis dans les requis du projet 2. Début projet 3. Projet complété C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S Petite Moyenne Grande
  54. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles 1. Besoins exprimés et saisis dans les requis du projet 2. Début projet 3. Projet complété 4. Solution répond aux besoins du passé C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S Petite Moyenne Grande
  55. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles 1. Besoins exprimés et saisis dans les requis du projet 2. Début projet 3. Projet complété 5. L ’utilisateur
 est «ailleurs» 4. Solution répond aux besoins du passé C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S Petite Moyenne Grande
  56. None
  57. None
  58. Vitesse et/ou complexité 1990 2000 2010 2020 Changements du marché,

    besoins des utilisateurs Capacité d'adaptation et de réalisation des entreprises traditionnelles Petit Moyen Grand C A PA C I T É D E R É A L I S E R D E S S O L U T I O N S A D A P T É E S A U X B E S O I N S D U M A R C H É E T D E S C L I E N T S Avec une méthode itérative, incrémentale et adaptative
  59. WAT E R FA L L = Quelles sont les

    chances que la solution que nous développerons
 pendant x temps répondra aux besoins des utilisateurs de demain ?
  60. C O M M E N T L E S

    G E N S D É F I N I S S E N T L E S U C C È S ? Respect de l’échéancier (58%) Respect du budget (36%) Respect du «scope» (14%) 30% 17% 9% 8% 3% 2% 1% Source: 2013 IT Project Success Rates Survey, http://www.ambysoft.com/surveys/success2013.html Moins de un professionnel TI sur dix définit le succès d’un projet de développement logiciel par : Respect de l’échéancier ET du budget ET du «scope»
  61. E T L A S AT I S FA C

    T I O N D E S U T I L I S AT E U R S ?
  62. E T L A S AT I S FA C

    T I O N D E S U T I L I S AT E U R S ?
  63. P O U R Q U O I L’ A

    G I L I T É À L A P R E S S E ? • Pour apporter le maximum de valeur affaires, le plus rapidement possible, continuellement, par incrément tangible. • Pour livrer des solutions qui fonctionnent (portée) dans les temps et dans les budgets • Pour développer des solutions qui répondront aux besoins des utilisateurs lorsqu’elles sont livrées. • Pour être réactifs et pertinents dans un univers qui est de plus en plus complexe, exigeant et qui change constamment. • Pour augmenter la prédictibilité, l’efficacité et la productivité. • Pour garder nos excellentes ressources heureuses et motivées.
  64. L’ A G I L I T É ? •

    C’est une façon d’être: s’améliorer constamment via l’expérimentation « Inspect & Adapt ». • Il ne suffit pas de tolérer les erreurs, il faut les utiliser pour apprendre. Tant qu’il y a de l’apprentissage, on gagne. • L’itération courte permet de faire de l’expérimentation à faible risque. Apprendre sans dépenser une fortune.
  65. POUR DEMEURER PERTINENTES,
 LES ORGANISATIONS DOIVENT APPRENDRE
 À INNOVER CONTINUELLEMENT

    !
  66. OUI MAIS INNOVER DANS
 LA DIRECTION D’UNE VISION ?

  67. U N D E N O S S E C

    R E T S À L A P R E S S E ?
  68. L’ A G I L I T É P E

    U T T R A N S F O R M E R V O T R E E N T R E P R I S E E N M A C H I N E À L I V R E R D E L A VA L E U R V I S I O N VALEUR VISION VISION Équipes réalisation
  69. U N D E N O S S E C

    R E T S À L A P R E S S E ? • Ce qui est important ce n’est pas de bien « faire de l’agile » mais d’« être agile » • L’objectif ce n’est pas l’itération, ce ne sont pas les points mais bien de livrer constamment de la valeur affaires ! • Notre survie dépend de notre capacité à livrer des features, des applications, des produits alignés avec notre vision et nos stratégies dans un monde en constante transformation.
  70. Expérience utilisateur La solution
 et/ou
 la technologie Symptôme: Le business

    analyst est un traducteur système L’ E R R E U R C L A S S I Q U E
  71. Expérience utilisateur La solution
 et/ou
 la technologie Symptôme: Le business

    analyst est un traducteur vision U N S E U L V É R I TA B L E « S E N S »
  72. None
  73. QA Infra Designer Développeur Analyste P O RT R A

    I T- R O B O T D ’ U N E D R E A M T E A M
  74. 3 . T R A N S F O R

    M E R L E M A N A G E R 
 E T / O U L’ E N T R E P R E N E U R
  75. None
  76. 4 Leçons retenues durant mon aventure La Presse+ 1. Osez

    ! 2. La solution est dans le problème 3. Toujours débuter avec l’expérience client 4. Cessez de chercher l’idée géniale: Découvrez là!
  77. Osez 1

  78. None
  79. None
  80. La solution
 est dans le problème 2

  81. Problème Solution Méthode A

  82. Problème Solution Expert Méthode A

  83. Problème Solution Méthode B

  84. Problème Solution Expert Expert Méthode B

  85. Problème Solution Solution Solution Solution Solution Solution Solution Expert Expert

    Méthode B
  86. None
  87. « J’aimerais créer une App pour tablette, je suis convaincu

    que c’est le futur pour les médias comme La Presse » MOI décembre 2009
  88. « J’aimerais que tu transportes sur cette App tablette le

    modèle d’affaires de notre édition papier… » Mon CEO janvier 2010
  89. None
  90. None
  91. Avant de parler de solutions, exprimez clairement le problème !

  92. La solution
 est dans le problème Problème Solution

  93. Toujours débuter
 avec l’expérience client 3

  94. None
  95. L’erreur classique Produit Service La solution
 et/ou
 la technologie

  96. Un seul véritable «sens» Produit Service La solution
 et/ou
 la

    technologie
  97. Un seul véritable «sens» L’expérience
 client La solution
 et/ou
 la

    technologie
  98. Cessez
 de chercher l’idée géniale. Découvrez là! 4

  99. None
  100. None
  101. C E Q U E L E S 
 G

    E N S P E N S E N T L A R É A L I T É
  102. Notre Workflow de l’innovation

  103. None
  104. None
  105. None
  106. None
  107. None
  108. Vision Clients Lance Prototypes Produit
 Minimum Viable

  109. Vision Clients Lance Prototypes Produit
 Minimum Viable Feedbacks

  110. 4 Leçons retenues durant mon aventure La Presse+ 1. Osez

    ! 2. La solution est dans le problème 3. Toujours débuter avec l’expérience client 4. Cessez de chercher l’idée géniale: Découvrez là!
  111. M E R C I Jean-Marc De Jonghe @madmac ca.linkedin.com/in/dejonghe