Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

Coder pour quel futur ? (Pas Sage en Seine 2019)

Coder pour quel futur ? (Pas Sage en Seine 2019)

Des scientfiques estiment que l’effondrement de notre civilisation est imminente voire qu’elle a déjà commencé. Par exemple 60% de la population animale a disparu depuis 1970. Le manque d’eau et de pétrole génère des tensions.

Comment à notre niveau, gens de la tech, contribuer à réduire notre impact sur l’environnement dans notre façon de travailler et de vivre au quotidien ?

C872075a10c9575978184134d091baec?s=128

Richard Hanna

June 28, 2019
Tweet

Transcript

  1. Coder pour quel futur ? 2019

  2. @richardhanna développeur since 1996

  3. bassin avec contamination par la chlordécone

  4. None
  5. None
  6. Anthropocène

  7. None
  8. Population mondiale ←

  9. None
  10. None
  11. None
  12. On n'arrête pas le progrès

  13. Pic pétrolier

  14. Épuisement des matières premières

  15. 60% des animaux ont disparu en 40 ans.

  16. None
  17. None
  18. None
  19. None
  20. None
  21. None
  22. ⚠ Dès 1972…

  23. None
  24. None
  25. “Vous dites que vous aimez vos enfants par-dessus tout, mais

    vous leur volez leur avenir devant leurs yeux”
  26. None
  27. None
  28. None
  29. None
  30. None
  31. Source : Carbone 4 - Faire sa part ? Pouvoir

    et responsabilité des individus, des entreprises et de l'État face à l'urgence climatique.
  32. Source : 1er rapport du Haut Conseil pour le Climat

    https://www.hautconseilclimat.fr • La neutralité carbone en 2050 est techniquement réalisable mais implique une transformation profonde et à grande échelle. • Le rythme de cette transformation est actuellement insuffisant, car les politiques de transition, d’efficacité et de sobriété énergétiques ne sont pas au coeur de l’action publique. • La réduction réelle des émissions de GES est deux fois trop lente.
  33. “Chaque génération se croit vouée à refaire le monde. La

    mienne sait pourtant qu'elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse.” Albert Camus
  34. L'impact du numérique

  35. None
  36. None
  37. None
  38. None
  39. None
  40. Software disenchantment
 Le désenchantement du logiciel (septembre 2018) http://tonsky.me/blog/disenchantment/

  41. None
  42. None
  43. None
  44. None
  45. Part de la vidéo dans le trafic internet mondial

  46. La dématérialisation de l'économie n'a pas tenue ses promesses ?

  47. Comment agir ?

  48. Les fausses bonnes idées à oublier 1. Supprimer ses e-mails

  49. Intégrer les impacts environnementaux comme critères de décision

  50. None
  51. Éco-conception Démarche préventive et innovante qui permet de réduire les

    impacts négatifs du produit, service ou bâtiment sur l’environnement sur l’ensemble de son cycle de vie (ACV), tout en conservant ses qualités d’usage. (selon l'ADEME)
  52. Enlever le gras numérique : vidéos, images lourdes, trackers, nombreuses

    requêtes serveur, interfaces surchargées... https://collectif.greenit.fr/ecoconception-web/
  53. http://gauthierroussilhe.com/fr/posts/convert-low-tech

  54. Réduire fonctionnalités en amont, répondre exactement au besoin utilisateur Développement

    « sans gaspillage » ou « au plus juste » : Méthode Lean, Software Craftmanship, Extreme Programming...
  55. None
  56. Éviter l’over-engineering : complexité, couches d’abstractions et dépendances.
 Préférer le

    découplage du code : Domain Driven Design, architecture hexagonale, ...
 Pour augmenter la qualité et la pérennité du code
  57. - Faire attention à l’obsolescence des terminaux. - Garder du

    vieux matériel pour veiller à respecter cette contrainte. - Allonger la vie de nos machines et smartphones.
  58. None
  59. Pour un hébergement "vert" • Se renseigner sur la politique

    de gestion des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques) • PUE (Power Usage Effectivness) du datacenter : calculé en divisant le total de l’énergie consommée par le datacenter par le total de l’énergie utilisée par l’équipement informatique (serveur, stockage, réseau). • Prise en compte de critères écologiques dans la politique d’achat • Alimentation aux énergies renouvelables • Compensation Carbone • Impact sociétal : l’hébergeur suisse Infomaniak est un des rares à communiquer sur ce point avec une charte écologique. Source : greenit.fr
  60. Formation, certification et label Formation et certification Green IT Plusieurs

    session par an à Paris, Lille, Montpellier, La Rochelle... https://www.greenit.fr/ formations/ Norme ISO 14 062 Management environnemental Intégration des aspects environnementaux dans la conception et le développement de produit
  61. Formation, certification et label Charte numérique responsable Cette charte invite

    les entreprises signataires à oeuvrer pour un numérique plus soucieux de l’environnement https://institutnr.org/ Label numérique responsable Un label exigeant pour certifier qu’une organisation met en place une démarche numérique responsable. https://institutnr.org/
  62. Mesurer - nombre de requêtes, - poids des échanges, -

    mémoire consommée, - énergie consommée ? Ecoindex, web.dev, tools.pingdom.com, webhint.io, Greenspector….
  63. None
  64. None
  65. solar.lowtechmagazine.com

  66. None
  67. "L’âge des low-tech, vers une civilisation techniquement soutenable" par Philippe

    Bihouix : • remettre en cause les besoins • concevoir et produire vraiment durable • orienter le savoir vers l’économie des ressources • rechercher l’équilibre entre
 performance et convivialité • relocaliser • démachiniser les services • rester modeste.
  68. Ré-allouer nos compétences pour un futur souhaitable

  69. Ensemble des technologies de l’information et de la communication dont

    l’empreinte économique, écologique, sociale et sociétale a été volontairement réduite et / ou qui aident l’humanité à atteindre les objectifs du développement durable. (selon GreenIT.fr) Numérique responsable
  70. tech for good Participer au développement de technologies mises au

    service de l’intérêt général économie circulaire Le numérique peut participer à l'incitation à la réutilisation, à réduire nos déchets et l'obsolescence. ralentir Décroissance le gros mot ? ou croissance responsable ? Travailler moins, gagner moins ? Et libérer du temps pour le donner à des associations, contribuer aux communs.
  71. S'engager

  72. None
  73. Numérique capacitant, non-discriminant, frugal, innovant, démocratique, équitable et protecteur. 


    reset.fing.org
  74. None
  75. Manifeste écologique des professionnel·le·s de l’informatique www.climanifeste.net

  76. Positive attitude Malgré les défis qui nous attendent, adoptons la

    positive attitude. Nous développeurs, aimons avoir des challenges et résoudre des problèmes. Le problème de la dégradation de la biodiversité, de l'environnemental et du climat est énorme, probablement le plus gros challenge que l'être humain doit affronter. Ceci dit, ne pas s'enfermer dans le solutionnisme technologique mais aller vers plus de sobriété. Et ré-allouer notre quotidien à la sauvegarde du vivant.
  77. Le podcast qui tente de lier tech et écologie alors

    que tout les oppose.
  78. techologie.net