Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

(2023) Coloriages... et maths

(2023) Coloriages... et maths

Exposé sur le problème de Hadwiger-Nelson pour le séminaire de diffusion de la Fédération Normandie-Mathématiques (Université du Havre) donné le 6 mars 2023.

Roger Mansuy

March 01, 2023
Tweet

More Decks by Roger Mansuy

Other Decks in Science

Transcript

  1. Coloriages... et maths
    Le problème de Hadwiger-Nelson
    Roger Mansuy
    Université Le Havre Normandie, le 6 mars 2023

    View full-size slide

  2. Quelques contraintes:
    • colorier tous les points du plan,
    • deux points quelconques à distance 1 ne sont jamais de la même couleur,
    • on utilise le moins de couleurs possibles.

    View full-size slide

  3. Quelques contraintes:
    • colorier tous les points du plan,
    • deux points quelconques à distance 1 ne sont jamais de la même couleur,
    • on utilise le moins de couleurs possibles.
    Le nombre minimal de couleur est appelé nombre chromatique du plan et noté χ.

    View full-size slide

  4. Quelques contraintes:
    • colorier tous les points du plan,
    • deux points quelconques à distance 1 ne sont jamais de la même couleur,
    • on utilise le moins de couleurs possibles.
    Le nombre minimal de couleur est appelé nombre chromatique du plan et noté χ.
    Le problème de Hadwiger-Nelson consiste à calculer χ.

    View full-size slide

  5. Ce que l’on peut...
    Pour montrer que χ ≤ N, il suffit d’exhiber un coloriage du plan (qui satisfait les
    contraintes) avec N couleurs.

    View full-size slide

  6. Avec un pavage ”carré”

    View full-size slide

  7. Avec un pavage ”carré”
    < 1
    ▶ Chaque carré est de diagonale strictement inférieure à 1.

    View full-size slide

  8. Avec un pavage ”carré”
    1
    ▶ Chaque carré est de diagonale strictement inférieure à 1.
    ▶ Des carrés de même couleur sont à distance strictement supérieure à 1.

    View full-size slide

  9. Avec un pavage ”carré”
    ▶ Chaque carré est de diagonale strictement inférieure à 1.
    ▶ Des carrés de même couleur sont à distance strictement supérieure à 1.

    View full-size slide

  10. Avec un pavage ”carré”
    ▶ Chaque carré est de diagonale strictement inférieure à 1.
    ▶ Des carrés de même couleur sont à distance strictement supérieure à 1.

    View full-size slide

  11. Avec un pavage ”carré”
    ▶ Chaque carré est de diagonale strictement inférieure à 1.
    ▶ Des carrés de même couleur sont à distance strictement supérieure à 1.

    View full-size slide

  12. Théorème
    On peut colorier le plan avec 9 couleurs (en respectant les contraintes).
    Autrement dit,
    χ ≤ 9.

    View full-size slide

  13. Avec un pavage ”hexagonal”

    View full-size slide

  14. Avec un pavage ”hexagonal”
    < 1

    View full-size slide

  15. Avec un pavage ”hexagonal”
    1

    View full-size slide

  16. Avec un pavage ”hexagonal”

    View full-size slide

  17. Avec un pavage ”hexagonal”

    View full-size slide

  18. Théorème
    On peut colorier le plan avec 7 couleurs (en respectant les contraintes).
    Autrement dit,
    χ ≤ 7.

    View full-size slide

  19. Avec un autre pavage ”carré”
    1
    Avec la convention suivante pour les côtés et sommets:

    View full-size slide

  20. Avec un autre pavage ”carré”
    1
    Avec la convention suivante pour les côtés et sommets:

    View full-size slide

  21. Avec un autre pavage ”carré”

    View full-size slide

  22. Avec un autre pavage ”carré”

    View full-size slide

  23. On retrouve la même majoration.
    Théorème
    On peut colorier le plan avec 7 couleurs (en respectant les contraintes).
    Autrement dit,
    χ ≤ 7.

    View full-size slide

  24. Ce que l’on ne peut pas...
    Pour montrer que χ > N, il suffit d’exhiber un ensemble de points que l’on ne peut
    pas colorier (en respectant les contraintes) avec seulement N couleurs.

    View full-size slide

  25. Théorème
    Une seule couleur ne suffit pas: χ > 1.

    View full-size slide

  26. Théorème
    Une seule couleur ne suffit pas: χ > 1.
    Il suffit de regarder deux points à distance 1:
    1

    View full-size slide

  27. Théorème
    Une seule couleur ne suffit pas: χ > 1.
    Il suffit de regarder deux points à distance 1:

    View full-size slide

  28. Théorème
    Deux couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 2.

    View full-size slide

  29. Théorème
    Deux couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 2.
    Il suffit de regarder trois points deux à deux à distance 1:
    1

    View full-size slide

  30. Théorème
    Deux couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 2.
    Il suffit de regarder trois points deux à deux à distance 1:

    View full-size slide

  31. Théorème
    Trois couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 3.

    View full-size slide

  32. Théorème
    Trois couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 3.
    On ne peut pas utiliser le même argument puisqu’il n’existe pas quatre points du plan
    deux à deux à distance 1.

    View full-size slide

  33. Théorème
    Trois couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 3.
    On ne peut pas utiliser le même argument puisqu’il n’existe pas quatre points du plan
    deux à deux à distance 1.

    View full-size slide

  34. Théorème
    Trois couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 3.
    On ne peut pas utiliser le même argument puisqu’il n’existe pas quatre points du plan
    deux à deux à distance 1.
    ?

    View full-size slide

  35. Théorème
    Trois couleurs ne suffisent pas.
    Autrement dit,
    χ > 3.
    On ne peut pas utiliser le même argument puisqu’il n’existe pas quatre points du plan
    deux à deux à distance 1.

    View full-size slide

  36. Essayons de ”coupler” deux telles structures.

    View full-size slide

  37. Essayons de ”coupler” deux telles structures.

    View full-size slide

  38. Essayons de ”coupler” deux telles structures.

    View full-size slide

  39. Essayons de ”coupler” deux telles structures.

    View full-size slide

  40. Essayons de ”coupler” deux telles structures.

    View full-size slide

  41. Essayons de ”coupler” deux telles structures.

    View full-size slide

  42. Essayons de ”coupler” deux telles structures.
    La configuration obtenue lorsque les deux points de droite sont à distance 1 est
    appelée graphe de Moser.

    View full-size slide

  43. Une autre preuve est fournie en essayant de colorier le graphe de Gollomb:

    View full-size slide

  44. Une autre preuve est fournie en essayant de colorier le graphe de Gollomb:

    View full-size slide

  45. Une autre preuve est fournie en essayant de colorier le graphe de Gollomb:

    View full-size slide

  46. Une autre preuve est fournie en essayant de colorier le graphe de Gollomb:
    Les trois sommets restants doivent être coloriés de trois couleurs différentes. Or, ils
    sont tous les trois voisins d’un sommet bleu: il faut donc une nouvelle couleur!

    View full-size slide

  47. Une autre preuve est fournie en essayant de colorier le graphe de Gollomb:
    Les trois sommets restants doivent être coloriés de trois couleurs différentes. Or, ils
    sont tous les trois voisins d’un sommet bleu: il faut donc une nouvelle couleur!

    View full-size slide

  48. Aubrey de Grey
    • né le 20 avril 1963

    View full-size slide

  49. Aubrey de Grey
    • né le 20 avril 1963
    • diplomé en informatique à
    Cambridge University en 1985

    View full-size slide

  50. Aubrey de Grey
    • né le 20 avril 1963
    • diplomé en informatique à
    Cambridge University en 1985
    • biogérontologue autodidacte

    View full-size slide

  51. Aubrey de Grey
    • né le 20 avril 1963
    • diplomé en informatique à
    Cambridge University en 1985
    • biogérontologue autodidacte
    • docteur en biologie par
    procédure spéciale en 2000

    View full-size slide

  52. Aubrey de Grey
    • né le 20 avril 1963
    • diplomé en informatique à
    Cambridge University en 1985
    • biogérontologue autodidacte
    • docteur en biologie par
    procédure spéciale en 2000
    • auteur du best-seller Ending Aging
    en 2008

    View full-size slide

  53. Aubrey de Grey
    • né le 20 avril 1963
    • diplomé en informatique à
    Cambridge University en 1985
    • biogérontologue autodidacte
    • docteur en biologie par
    procédure spéciale en 2000
    • auteur du best-seller Ending Aging
    en 2008
    • fondateur de Strategies for
    Engineered Negligible Senescence
    en 2009

    View full-size slide

  54. En 2018, de Grey publie dans la revue Geombinatorics Quarterly un article dans lequel
    il propose une configuration de 1581 points du plan dont le coloriage requiert au
    moins cinq couleurs!

    View full-size slide

  55. En 2018, de Grey publie dans la revue Geombinatorics Quarterly un article dans lequel
    il propose une configuration de 1581 points du plan dont le coloriage requiert au
    moins cinq couleurs!
    Comme pour le graphe de Moser, il cherche à coupler des graphes en reliant des
    points de sorte à les empêcher d’avoir la même couleur...

    View full-size slide

  56. En 2018, de Grey publie dans la revue Geombinatorics Quarterly un article dans lequel
    il propose une configuration de 1581 points du plan dont le coloriage requiert au
    moins cinq couleurs!
    Comme pour le graphe de Moser, il cherche à coupler des graphes en reliant des
    points de sorte à les empêcher d’avoir la même couleur... mais la réalisation est plus
    virtuose.

    View full-size slide

  57. Il commence par étudier les différents coloriages avec quatre couleurs du graphe
    roue à 7 sommets, W7.

    View full-size slide

  58. Il combine treize roues W7 pour former un graphe, appelé J.

    View full-size slide

  59. Ensuite, le graphe K est composé de deux copies de J tournées l’une par rapport à
    l’autre d’un angle de 2 arcsin 1
    4
    autour du centre (K contient donc 26 roues).

    View full-size slide

  60. Le graphe L est composé de deux copies de K tournées autour de A avec l’angle
    2 arcsin 1
    8
    (L contient donc 52 roues).
    Ici les points B et B′ sont à distance 1, donc de couleurs différentes.

    View full-size slide

  61. Par ailleurs, il construit un graphe M avec 1345 sommets, un très grand nombre de
    graphes de Moser et surtout un graphe W7 en son ”centre”.

    View full-size slide

  62. Le graphe N est obtenu en copiant le graphe M ”sur” chacun des 52 graphes roues
    de L (chaque copie de M est centrée sur l’une des occurrences de W7 dans L).
    Il suffit alors de vérifier la coloriabilité de ce graphe.
    Théorème
    Le graphe N ainsi obtenu n’est pas coloriable avec 4 couleurs.

    View full-size slide

  63. Le graphe N admet 20425 sommets.
    De Grey l’élague en enlevant les sommets qui ne contraignent pas la coloriabilité pour
    obtenir finalement sur un graphe G à seulement 1581 sommets.

    View full-size slide

  64. Le graphe N admet 20425 sommets.
    De Grey l’élague en enlevant les sommets qui ne contraignent pas la coloriabilité pour
    obtenir finalement sur un graphe G à seulement 1581 sommets.

    View full-size slide

  65. Ensuite...
    Pour l’instant, on ne sait pas davantage que:
    Théorème
    χ ∈ {5, 6, 7}.

    View full-size slide

  66. Ensuite...
    Pour l’instant, on ne sait pas davantage que:
    Théorème
    χ ∈ {5, 6, 7}.
    Mais on comprend davantage les arguments pour χ > 4.

    View full-size slide

  67. Preuve alternative de Geoffrey Exoo et Dan Ismailescu.
    Supposons disposer d’un coloriage du plan avec quatre couleurs. Ils montrent
    successivement les résultats suivants.
    • Il existe deux points de même couleur à distance

    11

    3
    .

    View full-size slide

  68. Preuve alternative de Geoffrey Exoo et Dan Ismailescu.
    Supposons disposer d’un coloriage du plan avec quatre couleurs. Ils montrent
    successivement les résultats suivants.
    • Il existe deux points de même couleur à distance

    11

    3
    .
    • Il existe un triangle équilatéral de côté

    3
    3
    à sommets de même couleur.

    View full-size slide

  69. Preuve alternative de Geoffrey Exoo et Dan Ismailescu.
    Supposons disposer d’un coloriage du plan avec quatre couleurs. Ils montrent
    successivement les résultats suivants.
    • Il existe deux points de même couleur à distance

    11

    3
    .
    • Il existe un triangle équilatéral de côté

    3
    3
    à sommets de même couleur.
    • Il existe un graphe à arêtes de longueur 1 qui ne peut être colorié correctement.

    View full-size slide

  70. Simplification du graphe de De Grey par Marijn Heule.

    View full-size slide

  71. Simplification du graphe de De Grey par Marijn Heule.
    ▶ Traduction de la non coloriabilité du graphe en une formule logique non satisfiable.

    View full-size slide

  72. Simplification du graphe de De Grey par Marijn Heule.
    ▶ Traduction de la non coloriabilité du graphe en une formule logique non satisfiable.
    ▶ Simplification de la formule logique (en conservant la non satisfiabilité) avec des
    outils algorithmiques de logique booléenne:
    • les SAT solvers qui permettent de savoir si une formule est satisfiable,
    • les proof checkers qui permettent de réduire les formules non satisfiables,
    et un recours au calcul intensif, High-performance computing (HPC).

    View full-size slide

  73. Le jeu de Sudoku est un exemple de problème qui se ramène à la satisfiabilité d’une
    formule logique (ou à un coloriage avec les couleurs 1, 2, …, 9 avec contraintes).
    2 1 9 4
    8 2 3 6
    3 6 7
    9 3 8
    2 8 4 3 7
    1 3 9 7 6

    View full-size slide

  74. Le jeu de Sudoku est un exemple de problème qui se ramène à la satisfiabilité d’une
    formule logique (ou à un coloriage avec les couleurs 1, 2, …, 9 avec contraintes).
    Illustrons l’idée de Heule.
    2 1 9 4
    8 2 3 6
    3 6 7
    9 3 8
    2 8 4 3 7
    1 3 9 7 6
    Grille sans solution

    View full-size slide

  75. Le jeu de Sudoku est un exemple de problème qui se ramène à la satisfiabilité d’une
    formule logique (ou à un coloriage avec les couleurs 1, 2, …, 9 avec contraintes).
    Illustrons l’idée de Heule.
    2 1 9 4
    8 2 3 6
    3 6 7
    9 3 8
    2 8 4 3 7
    1 3 9 7 6
    Grille sans solution
    2 1 9
    8 2 3 6
    3 6 7
    9 3 8
    2 8 4 3 7
    1 3 9 7 6

    View full-size slide

  76. Le jeu de Sudoku est un exemple de problème qui se ramène à la satisfiabilité d’une
    formule logique (ou à un coloriage avec les couleurs 1, 2, …, 9 avec contraintes).
    Illustrons l’idée de Heule.
    2 1 9 4
    8 2 3 6
    3 6 7
    9 3 8
    2 8 4 3 7
    1 3 9 7 6
    Grille sans solution
    2 1 9
    8 2 3 6
    3 6 7
    9 3 8
    2 8 4 3 7
    1 3 9 7 6
    Grille sans solution moins remplie

    View full-size slide

  77. Et bien d’autres perspectives!

    View full-size slide