Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

Cimentoplastie : Revue de la littérature P.Orcel

02a9977d1d0662421ee64fc05f765281?s=47 journeevertebro
June 17, 2013
59

Cimentoplastie : Revue de la littérature P.Orcel

11H10 11H25 Cimentoplastie : Revue de la littérature P.Orcel

02a9977d1d0662421ee64fc05f765281?s=128

journeevertebro

June 17, 2013
Tweet

Transcript

  1. Vertébroplastie, cyphoplastie : que dit la littérature… jusqu’au mois d’août

    2009… ? Philippe ORCEL Fédération de Rhumatologie Hôpital Lariboisière, AP-HP Université Paris – Diderot, Paris 7.
  2. Fractures vertébrales : quelques chiffres…  Presque la moitié des

    fractures ostéoporotiques…  40.000 à 65.000 FV/an en France  1/3 des FV sont symptomatiques  Environ 20% des patients ont une nouvelle FV dans l’année qui suit la 1ère  1 chance sur 6 pour une femme de 50 ans d’avoir une FV avant la fin de sa vie.
  3. Bilan de 1000 vertébroplasties Layton et al, Am J Neuroradiol

    2007;28:683-9 552 patients, 673 sessions, 1000 fractures 63% niveau unique ; 27%, 9%, 1% sur 2, 3, 4 étages âge 74 ± 10.8 ans (28–96) ; 69% femmes 84% FV ostéoporotiques, 11% malins, 5% trauma, angiome
  4. Layton et al, Am J Neuroradiol 2007

  5. Layton et al, Am J Neuroradiol 2007

  6. Vertébroplastie et FV OP : effet antalgique rapide ? 

    Cortet et al, J Rheumatol 1999  88% (n=16)  Cyteval et al, AJR 1999  90% (n=20)  Heini et al, Eur J Spine 2000  88% (n=17)  Zoarski et al, J Vasc Interv Radiol 2002  96% (n=30)  Diamond et al, Med J Aust 2006  60% (n=88)
  7. Cyphoplastie et FV OP : effet antalgique rapide ? 

    Lieberman et al, Spine 2001  100% (n=30)  Theodorou et al, Clin Imaging 2002  93% (n=15)  Coumans et al, J Neurosurg 2003  60% (n=78)  Majd et al, Spine J 2005  89% (n=222)
  8. Première étude prospective contrôlée (ouverte) de Kasperk  Kasperk et

    al JBMR 2005 ; Grafe et al OI 2005  60 patients consécutifs ayant une FV OP douloureuse depuis au moins un an  Choix du traitement laissé au patient qui décide la veille du geste programmé  40 cyphoplasties, 20 traitement médical  Critères d’évaluation :  EVA douleur à 3 et 6 mois,  fonction (EVOS), recours aux soins, radiomorphologie, nombre de nouvelles FV.
  9. Étude Kasperk : résultats  EVA douleur améliorée dans le

    groupe cyphoplastie en postop et à 3 et 6 mois (pas de modification significative dans le groupe traitement médical)  Score EVOS amélioré dans le groupe cyphoplastie à 6 mois  Augmentation de 12,1% de hauteur vertébrale vs diminution de 8,2% dans groupe témoin (p<0,0001)  Récidives de FV plus fréquentes dans le groupe traitement médical  Visites médicales pour douleurs rachidiennes plus fréquentes dans le groupe traitement médical à 1 an (8,6 vs 3,3).
  10. Kasperk et al JBMR 2005

  11. Kasperk et al JBMR 2005

  12. Douleurs récentes : étude Diamond  Diamond et al, Med

    J Austr 2006  Traitement de la douleur chez 126 patients ayant une FV OP de 1 à 6 semaines  Choix laissé au patient entre VP et traitement médical  88 vs 38  Critères d’évaluation :  principal : EVA douleur à 24 heures, 6 sem, 6–12 mois et 24 mois  nouvelles FV et survie.
  13. Étude Diamond : résultats  EVA douleur améliorée significativement dans

    le groupe VP à 24 h (-60%), 6 sem (-75%), 12 m (-85%) et 24 m (-90%)  Mais…amélioration équivalente dans le groupe traitement médical (sauf à 24 heures)  Score de fonction (Barthel) amélioré significativement dans le groupe VP dès 24 h  Mais…amélioration équivalente dans le groupe traitement médical (sauf à 24 heures)  Durée d’hospitalisation : 10,4 jours vs 17,5  Nouvelles fractures : 24% dans les deux groupes.
  14. VERTOS 1  Étude multicentrique dans le Benelux (Voormolen MH

    et al, Am J Neuroradiol 2007;28:555-60).  Vertébroplastie vs traitement conservateur  Critères d’inclusion : FV ostéoporotique avec douleur handicapante 6 sem.  Critère principal : EVA douleur à J14  Possibilité de cross-over à J14
  15. VERTOS 1 : résultats  34 patients (16 traitement conventionnel,

    18 VP).  Amélioration statistiquement significative à 24 heures et à J14 (douleurs, antalgiques, mobilité, fonction).  Croisement des traitements demandé par 14 des 16 patients du groupe traitement médical
  16. Vertébroplastie et ostéoporose cortisonique Koch et al, Am J Neuroradiol

    2007;28:563– 66 Étude rétrospective de 68 patients ayant eu VP (n=79) pour FV sur ostéoporose cortisonique, et comparaison avec OP primitive plus jeunes, plus d’hommes efficacité sur la douleur significative (P< 0.0001) et comparable à OP primitive, à 1 sem, 1 mois, 6 mois, 1 an et 2 ans complications : 4,4% vs 3,4% (NS) pas d’augmentation du risque de re fracture après VP
  17. Koch et al, Am J Neuroradiol 2007 Amélioration de la

    douleur après vertébroplastie Au repos À l’activité
  18. Cyphoplastie par ballonnet : résultats de l’étude FREE Étude contrôlée

    chez 300 patients ayant une à trois fractures vertébrales récentes (signal œdémateux en IRM), douloureuses (EVA ≥ 4) d’origine ostéoporotique ou maligne, traitéés par cyphoplastie par ballonnet (n = 149) ou traitement médical (n = 151) Résultats à 1 an : amélioration du SF-36 (critère principal) et de tous les critères secondaires (score de rachialgie, Eifel, réduction d’activité, consommation d’opioïdes) bonne tolérance de la procédure cyphoplastie. Wardlaw et al, Lancet 2009; 373: 1016–1024.
  19. SF-36 EQ-5D EIFEL Rachialgie Opioïdes  Activité Wardlaw et al,

    Lancet 2009; 373: 1016–1024.
  20. Vertébroplastie vs cyphoplastie Revue systématique de 69 essais cliniques Principales

    données : amélioration douleurs → 92 vs 87% fuites de ciment → 41 vs 9% absence de restauration de hauteur → 39 vs 34% nouvelles fractures → 120 [12 études] vs 115 [9 études], dont 60 vs 66% adjacentes à la procédure, mais hétérogénéité de suivi Nécessité d’améliorer la méthodologie (étude face-face ?) et la standardisation du suivi Hulme et al, Spine 2006;31:1983–2001.
  21. Conclusions  Les données d’efficacité des techniques de cémentoplastie vertébrale

    sont favorables sur des données ouvertes : séries, études non randomisées, études non contrôlées.  Les données de tolérance sont excellentes dans toutes les études.  L’efficacité sur les douleurs et la supériorité de la cyphoplastie par ballonnet (redressement de la cyphose) doivent être évalués formellement dans un essai contrôlé randomisé, c’est l’objectif majeur du programme STIC cyphoplastie…!