Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

Evaluation per interventionnelle de la réduction cyphotique N.Amoretti O.Hericord

02a9977d1d0662421ee64fc05f765281?s=47 journeevertebro
June 17, 2013
43

Evaluation per interventionnelle de la réduction cyphotique N.Amoretti O.Hericord

10H44-10H52 Evaluation per interventionnelle de la réduction cyphotique N.Amoretti O.Hericord

02a9977d1d0662421ee64fc05f765281?s=128

journeevertebro

June 17, 2013
Tweet

Transcript

  1. N.Amoretti, A.Fontaine CHU Nice O.Hericord UC Louvain

  2.  Problématique : capacité de la kyphoplastie a modifier en

    per-operatoire l’angulation cyphotique post fracturaire (patient en hyperlordose)
  3.  les différentes études de la littératures sont controversées quand

    à l 'efficacité de la kyphoplastie sur la cyphose post traumatique.
  4.  Des études montrent la modification significative de la kyphoplastie

    sur la hauteur vertebrale.  Hiwatashi A, et al Kyphoplasty versus vertebroplasty to increase vertebral body height: a cadaveric study. Radiology. 2005 Dec;237(3):1115-9.
  5.  Certaines études témoignent d'une diminution de la cyphose par

    la position hyperlordotique lors de l'intervention, Carlier RY, Gordji H, Mompoint DM, Vernhet N, Feydy A, Vallée C. Osteoporotic vertebral collapse: percutaneous vertebroplasty and local kyphosis correction.Radiology. 2004 Dec;233(3):891-8.
  6.  D' autres études ne montrent pas de différence significative

    entre vertebroplastie et kyphoplastie .  Hiwatashi A, et al.Kyphoplasty and vertebroplasty produce the same degree of height restoration.AJNR Am J Neuroradiol. 2009 Apr;30(4):669-73.
  7.  Nous avons voulu analyser la réduction per-opératoire de l’angulation

    cyphotique par gonflement des ballonnets et mise en place du ciment avec une acquisition volumique avant et après patient sur la table scanner.
  8.  35 patients consecutifs ont été inclus  Fractures de

    moins de 2 mois  Pas de cleft sous chondral (vertebroplastie preferée dans ce cas)
  9.  Patient en procubitus sur la table de scanner interventionnel

     Coussin d’hyperlordose positionné  Acquisition volumique en low-dose comprenant au moins 2 vertebres sus et sous jacentes
  10.  Réalisation de la kyphoplastie:  Coupes séquentielles au fur

    et à mesure de l’intervention
  11.  Acquisition volumique post-opératoire immédiate patient toujours sur la table

  12.  Mesure à postériori de la modification cyphotique par deux

    médecins indépendants
  13. None
  14. None
  15. Method Coefficient (range) Cobb–4 0.98 (0.94–0.99) Harrison posterior tangent 0.95

    (0.91– 0.97) Cobb–1 0.87 (0.81–0.90) Cobb–3 0.84 (0.79–0.89) Centroid 0.81 (0.73–0.84) Cobb–2 0.71 (0.65–0.76) Lee SW, Hong JT, Son BC, Sung JH, Kim IS, Park CK.Analysis of accuracy of kyphotic angle measurement for vertebral osteoporotic compression fractures.J Clin Neurosci. 2007 Oct;14(10):961-5
  16.  Method % Agreement  Cobb-4 97.8  Harrison posterior

    tangent 93.3  Cobb-1 76.7  Cobb-3 57.8  Centroid 44.4  Cobb-2 42.2
  17. None
  18. None
  19. None
  20. None
  21.  En moyenne 2° supplémentaires sont récupérés.

  22.  Au niveau de la jonction dorso-lombaire:  Plus de

    5° peuvent être récupérés (0,3-5,1) m=3.5
  23. None
  24. None
  25. None
  26. None
  27. None
  28. None
  29. None
  30.  Au niveau lombaire:  La reduction peut atteindre 5°

     Dans notre série la moyenne est inférieure à 2°
  31. None
  32. None
  33. None
  34. None
  35. None
  36. None
  37. None
  38. None
  39.  Une amélioration per-opératoire de l’angle cyphotique peut être obtenue

    par kyphoplastie.  Fractures fraiches de la jonction dorso-lombaire semblent les plus indiquées dans notre série.