Guérir le burnout, c'est possible ! Mix-IT 2016

Guérir le burnout, c'est possible ! Mix-IT 2016

Le spectre du burnout s'agite dans les médias mais au fait, qui est-il, quelles sont ses raisons ? Nous l’avons testé pour vous et vous présenterons la panoplie pour chasser ce fantôme et comment aller bien au-delà, pour le faire disparaître !

C’est bien beau de jongler avec les post-it pour faire du air kanban jusqu’au bout de la nuit mais parfois la flamme ne brille plus dans votre regard, celui de vos amis ou de vos collègues, vous perdez peu à peu l’envie ou la force de travailler, de sortir, vous tombez malade à répétition…

Le syndrome de l’épuisement professionnel n’est pas un mythe, notre expérience personnelle et celle de notre entourage l’affirme clairement. Heureusement, grâce aux apports de la sociologie et de la psychologie nous pouvons vous proposer des moyens de le dépister et des solutions concrètes pour retrouver l’enthousiasme au travail et en-dehors.

Mais nous ne comptons pas nous arrêter là ! Nous vous proposerons également des solutions tout aussi concrètes pour améliorer les rapports humains dans votre entreprise (en plus, c’est très rentable), et la société toute entière (objectif ambitieux) ! Voyage au pays de l'humanisme et du bon sens pour tous ceux qui trouvent que le monde en manque.

A285c84667e92236fb8536b5cca258f1?s=128

Marie-Cécile Paccard

April 22, 2016
Tweet

Transcript

  1. 2.

    Le burnout va-t-il passer de mode ? On en parle

    partout, il est résolument tendance. C’est la question que s’est posée notre rédaction, un reportage de Corinne Désormais.
  2. 4.

    Restaurant sans burnout. J’en fais un tous les matins !

    Et toi, t’en as fait combien ? Et VOUS ?
  3. 5.

    On rigole, on rigole… Mais il en est où, le

    vôtre, de ? Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project BURN UT
  4. 6.

    ÇA VOUS ARRIVE… …de vous sentir fatigués …d’avoir des fringales

    incontrôlables …d’avoir mal au dos …d’avoir du mal à vous lever …d’attraper tous les virus qui passent …de soupirer au travail …d’abandonner le sport ou les sorties …de crier sur vos enfants ?
  5. 7.

    Restaurant sans burnout. J’en fais un tous les matins !

    Et toi, t’en as fait combien ? Et VOUS ? J’en suis à mon 2e ! Le premier en 2013, mal identifié et mal traité, et le 2e de 2015 s’est forcément construit sur cette base… 6 mois d’arrêt, thérapie… Et aujourd’hui encore j’ai des crises d’angoisse et je ne peux travailler que 3 à 4h par jour grand maximum… Moi, j’en ai fait un en 2015. Et je peux te dire que je l’ai senti passer ! Arrêt de travail, fatigue extrême, rapports compliqués avec ma famille, plus la force de voir mes amis… Woman by Patricia Ross from the Noun Project Goulven Marie-Cécile
  6. 8.

    Vous êtes fatigués. Faire une pause ? ALERTE Pas le

    temps Non, c’est bon Oh c’est bon, après tout c’est pas une jambe cassée, je fonctionne encore !
  7. 9.

    Mais on fait quoi quand c’est le
 qui ? Brain

    Heat by Catalin Boroi from the Noun Project casse cerveau
  8. 10.

    …un projet un peu prenant …une petite grippe …une mauvaise

    période …un petit coup de mou …un client difficile …un sale moment à passer « JUSTE »… c’est On se dit…
  9. 11.

    …le projet sera fini …j’aurai moins mal au dos …j’aurai

    terminé
 les travaux …les enfants seront
 plus grands …j’aurai pris
 des vacances …mon boss
 ira mieux …il fera meilleur dehors Ça ira MIEUX quand… …j’aurai eu cette augmentation On se dit…
  10. 14.

    Je ne peux pas, je pense au …le soir …le

    weekend …en vacances TRAVAIL …toute la journée Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project
  11. 15.

    Être préoccupé-e par son TRAVAIL Brain Heat by Catalin Boroi

    from the Noun Project c’est un signe clair… Et il en existe d’autres !
  12. 16.

    I. Efficacité diminuée demandant qu’on redouble d’efforts II. Concentration, mémoire,

    attention en baisse III. Horaires à rallonge pour compenser IV. Fatigue, vacances inefficaces V. Préoccupations liées au travail VI. Humeur changeante, irritabilité VII. Solitude ressentie, 
 entourage impuissant VIII. Maux de tête / dos, virus, palpitations, appétit… IX. Consommation accrue de 
 tabac, café, alcool X. Tout semble Mission Impossible XI. Comportements à risque XII. Cynisme, travail mécanique L’armée des 12 "signes" Animer le point rouge pour le faire valider chaque point
  13. 17.

    BURN UT ÉPUISEMENT DÉTACHEMENT INEFFICACITÉ physique et émotionnel perte de

    lien, résignation, négativité récupération inefficace, 
 tout demande + d’efforts qu’avant Les 3 composantes du burnout
  14. 19.

    FAUTE C’est de ma ? C’est pas de sa faute.

    Je n’ai qu’à prendre moins d’engagements. Après tout, les autres y arrivent ! Je n’ose pas lui dire. Ça ne ferait que créer un conflit inutile. Je ne peux m’en prendre qu’à moi. C’est moi qui ai accepté ces heures sup’. Je ne suis pas assez flexible. On le nourrit avec des…
  15. 20.

    joancornella.net NOPE.
 Pas forcément. TROP… » « Tu t’impliques On

    dit souvent que le burnout est la maladie des battants, des gens très impliqués.
  16. 21.

    LES CHIFFRES 1 salarié sur 5 malade du travail de

    2001 à 2009 sur les 47 768 pathologies recensées 1 sur 5 22% des pathologies ayant un lien possible avec le travail sont des « troubles mentaux et du comportement »
  17. 22.

    working by Gerald Wildmoser from the Noun Project digging by

    Eric Benoit from the Noun Project Farmer by Meaghan Hendricks from the Noun Project mother and child by TMD from the Noun Project Pas un privilège de salariés Le burnout touche toutes les franges de la population : personne n’est à l’abri. Le taux de suicides chez les agriculteurs est tristement énorme, les professions libérales, les entrepreneurs et les parents au foyer en souffrent énormément. Comme le burnout, le « bore-out » touche les gens qui n’ont pas assez d’activité (chômage, etc).
  18. 23.

    Icon by Travis Yunis L’anecdote de MC : « Ce

    n’est pas considéré comme une maladie professionnelle. » « La sécurité sociale ne reconnaît pas encore clairement le burnout et préfère parler de dépression, d’épuisement, de surmenage… Ce n’est pas pareil. Pour ma part, mon burnout n’a pas été qualifié de maladie professionnelle, mais personnelle, ce qui a ralenti ma réparation et mon deuil au niveau professionnel, après plus de 7 ans d’implication dans mon entreprise…
  19. 24.

    LES CHIFFRES 2 à 6mois d’arrêt de travail pour se

    sortir
 du burnout 2 à 3 M€ par an 10 à 20 % des dépenses
 de la Sécurité Sociale.
  20. 25.

    de la population soumise à du stress chronique 1/3 LES

    CHIFFRES 3 millions de français au bord du burnout
  21. 26.

    Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project Un

    cerveau noyé dans le ne fonctionne plus normalement. CORTISOL
  22. 27.

    Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project CORTISOL

    Le stress est un mécanisme naturel : dans une situation de danger, le cortisol met notre corps et notre esprit en alerte, pour survivre, par exemple à l’attaque d’un tigre à dents de sabre. Mais le cortisol, délivré chaque jour sur le long terme, fait des dommages énormes…
  23. 28.

    Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project CORTISOL

    Le corps se débarrasse des fonctions non vitales (pousse des ongles et des cheveux par exemple), l’empathie diminue grandement, les émotions prennent le dessus et sont dures à gérer… On est en permanence 
 en mode « survie »…
  24. 30.

    ON FAIT QUOI ? 1 5 salarié sur Stress Maladies

    chroniques 22M€ Dépression Désinvestissement Souffrance Anxiété
  25. 31.

    ACTIONS ? Formations Relaxation Cours de zumba Massages Yoga Gestion

    du stress… Sensibilisation Méditation C’est bien beau tout ça, mais on accuse tout le temps les gens en burnout d’en être responsables, non ?
  26. 32.

    ALORS, COMMENT ON 
 GUÉRIT ? « On ne met

    pas des pansements
 sur des fractures ouvertes. »
  27. 34.

    SOCIÉTÉ ? INDIVIDU ENTREPRISE TRAVAIL BURN UT Le burnout touche

    l’individu… 
 Mais la solution est-elle réellement à son niveau ? Réfléchissons un peu…
  28. 35.

    Inégalités Pouvoir Contrôle Hiérarchie Sanctions Profit Descriptions de poste Objectifs

    Silos Méfiance TRAVAIL Échec Elephant by spotted paint from the Noun Project
  29. 36.

    Inégalités Pouvoir Contrôle Hiérarchie Sanctions Profit Descriptions de poste Objectifs

    Silos Méfiance TRAVAIL Échec Elephant by spotted paint from the Noun Project La manière dont nous travaillons aujourd’hui est régie par des notions anxiogènes, limitantes qui créent des environnements angoissants.
  30. 37.

    TRAVAIL Elephant by spotted paint from the Noun Project Quand

    ils sont petits, on enchaîne les éléphants à un point très solide. Ils se débattent jusqu’à comprendre que quand on leur met quelque chose autour du cou, ils sont forcément prisonniers.
  31. 38.

    TRAVAIL Elephant by spotted paint from the Noun Project Une

    fois adultes, une simple corde et un piquet suffisent à leur faire croire qu’ils sont enchaînés… Vous n’avez pas l’impression que parfois, on se prend tellement de murs qu’on ne tente plus rien par peur ?
  32. 39.

    Responsabilités ANGOISSE = – pouvoir Demander à quelqu’un d’assurer des

    responsabilités sans lui donner le réel pouvoir / les moyens de le faire crée de l’angoisse…
  33. 40.

    Responsabilités ANGOISSE = – pouvoir ANECDOTE :
 une personne est

    responsable de programmer des réunions pour son collègue. A force de se tromper tout le temps, elle a progressivement abandonné, car son travail était inutile et absurde. Elle avait peur, elle était frustrée, angoissée. Pourquoi accepte-t-on ces conditions ?
  34. 41.

    Tu fais QUOI dans la vie ? » id card

    by Gregor Črešnar from the Noun Project « Quand on rencontre quelqu’un, on lui demande « tu fais quoi dans la vie », en partant du principe pourtant absurde que son travail la/le définit ! On a peur de perdre notre travail, car il nous définit non seulement en tant que personnes, mais aussi en tant que membres de la société. Il nous autorise l’accès au logement, à l’acceptation sociale… On vit dans la peur de le perdre.
  35. 42.

    Icon by Simon Child from the Noun Project L’anecdote de

    Goulven : « Enfermé dans ma description de poste » Engagé en tant que développeur back-end, j’ai proposé des solutions pour les problèmes périphériques que je rencontrais au long de ma mission. J’ai très vite été remis en place lors des entretiens individuels, puisque je ne remplissais pas mes "objectifs" de développeur back-end. Quelques lignes de code auraient parfois suffi. On me coupait l’herbe sous le pied. Résigné, j’ai fini par partir.
  36. 43.

    LA PEUR …de l’échec …de la sanction …de l’erreur …des

    chiffres …du jugement Notre temps, notre activité, notre métier sont régis par
  37. 46.

    Nobody has ever been fired at Valve for making a

    mistake. It wouldn’t make sense for us to operate that way. « On n’a jamais viré personne chez Valve sous prétexte qu’il/elle a fait une erreur. Ça n’aurait aucun sens d’agir de cette manière.
  38. 47.

    L’ILLUSION du contrôle Power Plant by Sergey Demushkin from the

    Noun Project Chiffres Horaires Matériel Respect des règles Aujourd’hui, le management pense garder le contrôle en usant de la menace de licenciement ou des actions de micro- management, par exemple. Mais la confiance est binaire : il est impossible de ne faire « qu’un peu » confiance.
  39. 49.

    Pratiquer le LAISSER FAIRE working by Gerald Wildmoser from the

    Noun Project manager by Gregor Črešnar from the Noun Project LA SOLUTION ?
  40. 50.

    Exemples : Chez FAVI, on a supprimé toutes les pointeuses

    et fait confiance aux gens quant aux horaires. Chez Valve, on recrute les gens en les laissant trouver eux-mêmes sur quels projets travailler.
  41. 51.

    Exemple Exemple : Dans un système dit « holacratique »,

    on ne se focalise pas sur l’argent comme objectif. Les bénéfices sont une conséquence heureuse de l’application de la raison d’être de l’entreprise.
  42. 52.

    « — ELON MUSK Happy by Mateo Zlatar from the

    Noun Project "The moment the person leading a company thinks numbers have value in themselves, the company's done. The moment the CFO becomes CEO—it's done. Game over." À partir du moment où un dirigeant d’entreprise croit que les chiffres ont une valeur intrinsèque, l’entreprise est fichue. Quand le responsable financier se transforme en PDG, c’est foutu. Game over.
  43. 53.

    manager by Gregor Črešnar from the Noun Project candy by

    Majo Puterka from the Noun Project La HIÉRARCHIE Un système hiérarchique infantilise naturellement : le manager se retrouve en possession des récompenses qu’il distribue. Les employés se demandent « pourquoi lui a été récompensé et pas moi ? »
  44. 54.

    Si le chef tape plus ça ira plus Baby by

    Gilad Fried from the Noun Project Pregnant by Stephanie Heendrickxen from the Noun Project La HIÉRARCHIE fort, vite !
  45. 55.

    MANAGER Posons-nous à nouveau la question : quel est le

    (vrai) rôle du manager by Gregor Črešnar from the Noun Project ?
  46. 56.

    « — RICH FERNANDEZ Happy by Mateo Zlatar from the

    Noun Project When I was working at Google as the director of executive development, we focused on helping managers create the “happiest, healthiest, and most productive workforce on the planet.” Chez Google, en tant que directeur du développement exécutif, mon équipe et moi étions dédiés à aider les managers pour qu’ils rendent leurs équipes les plus heureuses, en bonne santé et efficaces du monde.
  47. 57.

    Exemple : Chez Buurtzorg, les coachs régionaux ne sont pas

    en contact plus de 3h par mois avec une équipe pour ne pas que de mauvais réflexes de contrôle ne refassent surface. Ils ne sont pas pour autant « chefs », et sont au même niveau que les autres collaborateurs. Ils ont simplement le rôle de faciliter les opérations.
  48. 58.

    Il faut mettre en prod ! C’est quoi cette erreur

    serveur ? Encore un bug. PROJET Ah oui, 
 au fait… MERCI ! Le client a appelé, et… On est à 
 la bourre ! Il faut changer ça, ça et ça. Et vite. Le déroulement classique d’un
  49. 59.

    Après un long projet, un petit « merci » a

    souvent du mal à suffire à effacer tout le stress accumulé. Soyons bienveillants et faisons preuve de gratitude ! ! Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project
  50. 60.

    Le cerveau a besoin de récupérer autant que les muscles.

    Plus cela a été dur, plus il faut se reposer. Vous vous remettriez à courir le lendemain d’un marathon ? Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project !
  51. 61.

    Une petite fête de mise en prod ? Après l’effort,

    le réconfort On s’organise un barbecue ? Allez, tout le monde part plus tôt ce soir ! OUF ! Trois jours off pour ceux qui ont fait des heures sup ! Je vais prendre quelques congés, moi !
  52. 63.

    Exemple Exemple : Chez ESBZ (école), chaque vendredi, un moment

    est dédié pour que chacun (élève, prof, personnel encadrant) puisse remercier qui il souhaite.
  53. 64.

    Le est contagieux. STRESS Le bien-être aussi ! L’attitude de

    nos collaborateurs est grandement influencée par la nôtre, et vice versa. Pensons-y.
  54. 65.

    Ceux qui réussissent, que font-ils de différent ? Buurtzorg AES

    FAVI Holacracy Valve Basecamp Gitlab Gore-Tex…
  55. 66.

    CHEZ VALVE, les employés sont recrutés pour leur potentiel, pas

    pour correspondre à un poste. C’est à eux de trouver à quoi ils seront utiles. Ils ont un bureau mobile et sont encouragés à bouger physiquement de projet en projet. Environ 330 employés 2 localisations RENTABLE
  56. 67.

    CHEZ ZAPPOS, les employés qui souhaitent partir durant leur période

    d’essai reçoivent un chèque. Le montant de ce chèque augmente à chaque fois qu’il n’est pas utilisé. Il est passé de 100$ à 3000$. 1500+ employés Slogan : « We are a service company that happens to sell shoes » RENTABLE
  57. 68.

    CHEZ AES, certaines usines rachetées par l’organisation sont passées de

    10 niveaux de hiérarchie et d’encadrement à seulement UN SEUL, le tout en un an. 40 000 collaborateurs Des centrales partout dans le monde RENTABLE
  58. 69.

    CHEZ GORE-TEX, il n’existe qu’un seul titre : celui d’associé.

    La règle de croissance est simple : 150 places de parking par site, pas une de plus. 10 000 collaborateurs Présents en Europe, aux USA, au Japon et en Chine. RENTABLE
  59. 70.

    CHEZ FAVI, les 400 salariés constituent des équipes autonomes appelées

    « mini-usines », sans aucun intermédiaire entre elles et le directeur. Seule entreprise française du secteur à ne pas avoir délocalisé. 400 collaborateurs Industrie métallurgique Zéro panne, zéro pollution, zéro accident, zéro retard. RENTABLE
  60. 71.

    CHEZ SOUNDS TRUE, les 90 collaborateurs ont également 20 collègues

    à quatre pattes. Beaucoup de nouveaux employés ne tiennent pas 3 mois, car tout le monde n’est pas prêt à être soi- même au travail. 90 collaborateurs média et formation en ligne RENTABLE
  61. 72.

    CHEZ HEILIGENFELD, les réunions doivent être exemptes de conflits d’ego.

    Si quelqu’un tient des propos teintés d’ego ou de ressentiments conflictuels, quelqu’un sonne les cymbales chinoises et personne ne peut parler tant qu’elles résonnent. 700 collaborateurs Hôpitaux psychiatriques et centres de désintoxication RENTABLE
  62. 73.

    Dans toutes ces entreprises, Les gains réalisés en termes de

    temps de travail non passé à contrôler sont largement supérieurs aux écarts qui peuvent avoir lieu, ceux-ci étant de plus en plus rares au fil du temps car la confiance amène la responsabilité de chacun.
  63. 74.

    PARLONS HOLACRACIE ! L’holacracie est un nouveau modèle d’organisation basé

    sur les valeurs que nous venons de vous exposer. Ce modèle est accessible à tout un chacun qui souhaiterait l’appliquer. Il comprend des outils pratiques d’organisation et de résolution des problèmes et des conflits.
  64. 75.

    Holacracie AUTO GESTION Personne ne dirige, tout le monde participe

    PLÉNITUDE Pleine conscience, chacun est lui-même RAISON D’ÊTRE Guide les gens, les actions et les décisions
  65. 77.

    5 ACTIONS Les concrètes pour étouffer 
 le burnout et

    aller mieux
 rapidement Rocket by Iain Hector from the Noun Project
  66. 78.

    ACTION 1 Exprimez-vous ! Écrivez, parlez, faites sortir ! Ne

    restez pas seul-e dans votre souffrance. Sollicitez votre manager, votre patron, votre médecin, votre entourage. Rendez-vous à l’évidence. Faites-vous aider. Rocket by Iain Hector from the Noun Project
  67. 79.

    ACTION 2 Rocket by Iain Hector from the Noun Project

    Soufflez. Prenez du recul. Tentez de prendre quelques jours de congés, allez voir votre médecin, libérez-vous de tout engagement, prévoyez deux ou trois jours où vous ne ferez RIEN d’autre que prendre soin de vous.
  68. 80.

    ACTION 3 Rocket by Iain Hector from the Noun Project

    Écoutez votre corps. Yoga, méditation, danse, relaxation, massage… Ce que vous voulez tant que vous vous connectez à votre corps et écoutez ce qu’il a à vous dire ! N’ignorez pas les symptômes !
  69. 81.

    ACTION 4 Rocket by Iain Hector from the Noun Project

    Aménagez. Essayez d’alléger votre charge, demandez de l’aide ou du soutien. Repérez les tâches récurrentes ou absurdes qui vous usent, essayez de vous dégager quelques minutes par jour pour faire le point seul-e.
  70. 82.

    ACTION 5 Rocket by Iain Hector from the Noun Project

    Débusquez les tensions.
 Fuyez la négativité. Coupez temporairement le contact avec les gens et les situations qui vous épuisent. Et si vous n’avez aucun pouvoir sur ces tensions ou ces points d’usure, lâchez prise.
  71. 83.

    Parfois, le salarié a beau se débattre pour éviter de

    sombrer dans le burnout, certaines conditions de travail sont impossibles
 à faire évoluer. 
 La seule solution réside dans un arrêt ou un changement de travail. « Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project — CATHERINE VASEY˝ PSYCHOLOGUE
  72. 84.

    Contacts : •Médecine du travail •Association France Burnout •Délégué du

    personnel, conseiller du salarié •Association Souffrance et Travail •Psychologues spécialisés dans les souffrances liées au travail
  73. 87.

    La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent,

    c'est d'apprendre comment danser
 sous la pluie. « — SÉNÈQUE
  74. 88.

    Zebra by Isabel Martínez Isabel from the Noun Project Nous

    sommes tous différent-es. Pourtant, nous devons nous insérer
 dans un univers statique et uniformisé… Et si nous n’étions pas fait-es pour ce poste, cette entreprise, 
 ce système ?
  75. 89.

    ? Et si nous étions des pingouins inlassablement coincés 


    sur une banquise alors que nous serions tellement mieux dans L’EAU !
  76. 90.

    Et si c’était à d’inventer les organisations de NOUS DEMAIN

    ? Robot by Rutmer Zijlstra from the Noun Project
  77. 92.

    Everyone you meet is fighting a battle you know nothing

    about.
 Be kind. Always. « — WENDY MASS˝ THE CANDYMAKERS Chaque personne que vous rencontrez mène une bataille dont vous n’avez pas conscience. Soyez bienveillants. À chaque instant.
  78. 93.

    N’essayez pas de changer les façons de penser. Essayez de

    changer les habitudes. « Brain Heat by Catalin Boroi from the Noun Project Montrez l’exemple, soyez irréprochables, embarquez vos collaborateurs avec vous dans une autre manière de faire.
  79. 94.

    Achetez-le, téléchargez-le, lisez-le ! Venez le feuilleter, nous en avons

    un exemplaire http://www.diateino.com/fr/106-reinventing-organizations.html
  80. 95.

    on en sort par le ? « haut ou par

    le bas. QUE CHOISIREZ-VOUS Le , BURN UT
  81. 96.

    Frédéric Laloux - Reinventing Organizations Elle Luna - The Crossroads

    of Should and Must Association France Burnout Association Souffrance & Travail Great Place to Work Headspace Holacracy Simon Sinek - Why Leaders Eat Last www.reinventingorganizations.com http://elleluna.com/ http://asso-franceburnout.fr/ http://www.souffrance-et-travail.com/ http://www.greatplacetowork.fr/ https://www.headspace.com/ http://www.holacracy.org/ https://www.youtube.com/watch? v=ReRcHdeUG9Y RÉFÉRENCES, LIENS ET INSPIRATION Tous nos remerciements aux gens qui nous ont inspirés, avec qui nous avons pu ouvertement et constructivement parler de nos blessures et des leurs, à ceux qui pensent que la vulnérabilité, l’empathie et l’humanité sont des valeurs inestimables et indissociables d’un monde meilleur. Faites passez le mot ! Nous avons le devoir de refuser le statu quo :)