Pro Yearly is on sale from $80 to $50! »

Action publique et numérique

Action publique et numérique

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=qAFm3HhoZNI

Le logiciel mange le monde, le TDD et l’Agile sont morts (longue vie aux tests et à l’agilité), les données sont le pétrole du XXième siècle… Et pourtant, ma demande d’aide au logement prend toujours aussi longtemps. Et ce formulaire pour la taxe d’habitation, je suis sûr d'avoir rempli le même il y a six mois !

Pourquoi les services publics ne sont-ils pas aussi simples à utiliser que GitHub ? Que se passerait-il si la société civile pouvait utiliser leurs API ? Ou si on faisait des pull requests dessus ? Ou si beta.gouv.fr était un vrai nom de domaine et pas juste un délire de dev ?

C17904e5ca39a09fdd1dea24b39f57fd?s=128

Matti Schneider

April 22, 2016
Tweet

Transcript

  1. #DevoxxFR @BetaGouv 1 publique Action Matti Schneider @matti_sg / @matti_sg_fr

    Numérique ~et~ Bonjour à toutes et à tous. Merci d’être là aujourd’hui et d’apporter votre enthousiasme sur ce thème informatique et société. Je m’appelle Matti Schneider, et je travaille depuis bientôt deux ans au sein de l’Incubateur de Services Numériques de l’État français. J’ai l’honneur de clore ce cycle de plénières en vous proposant un tour d’horizon des alternatives qui se construisent à l’intérieur des administrations grâce au numérique, et surtout des opportunités qu’elles apportent pour changer notre perception de l’action publique.
  2. #DevoxxFR @BetaGouv 2 Numérique ~et~ individuelle Action Ce matin, on

    a beaucoup parlé de l’action individuelle, du pouvoir que nous avons tous, notamment en tant que développeur, et des responsabilités qui viennent avec. Et c’est vrai, avec le numérique, une personne seule peut faire beaucoup, en codant ou non, d’ailleurs. Edward Snowden ou Linus Torvalds le montrent.
  3. #DevoxxFR @BetaGouv 3 Action collective ~et~ Numérique On a aussi

    évoqué l’action collective, des possibilités supplémentaires qui s’ouvrent lorsqu’on se met à collaborer. Et, c’est vrai, le numérique vient démultiplier la puissance de la collaboration, en rendant possible des collectifs sans rencontre physique, ni même de synchronisation temporelle. Wikipédia ou OpenStreetMap le montrent.
  4. #DevoxxFR @BetaGouv 4 Numérique ~et~ publique Action L'action publique, c'est

    le travail fait par les administrations. C’est ce qui crée et maintient les services publics, ceux dont tout le monde bénéficie mais qu’aucune entité en particulier n'a d'intérêt à faire… ou qu'il serait trop dangereux qu'une seule entité en particulier fasse. Et généralement, dans le monde du numérique, tout le monde pense à… impots.gouv. Je suis ingénieur, j’ai fait des startups dans le webdev, donc je partage la frustration et connais les représentations. C’est vrai que dans le monde du numérique, on a souvent tendance à critiquer l’administration… Parfois, on en a même peur. En fait, à force de voir des exemples de services pas à jour, qui nécessitent des interactions compliquées (des fois même par la poste !), on en vient à les opposer.
  5. #DevoxxFR @BetaGouv 5 Num érique publique Action On décline les

    perceptions : - Organisation du travail. - Approche du risque. - Priorités : d’un côté 100% des usagers et des usages, au risque d’en avoir 0, de l’autre Pareto : 80% par itérations. Mais j'ai aussi étudié l'anthropologie de la coopération. En anthropologie, on appelle ça un superstimulus identitaire. C’est humain : fédérer des groupes sur un sentiment d’identité partagée permet d’améliorer la coopération à l’intérieur du groupe. Mais si on force le trait, au lieu de simplement mieux coopérer dans le groupe, on réduit simplement notre tendance naturelle à coopérer à l’extérieur du groupe. Très souvent, la mécanique consiste à sélectionner quelques traits pour identifier tout un groupe à quelques-uns de ses représentants.
  6. #DevoxxFR @BetaGouv 5 Num érique Collaboration Efficacité Innovation publique Action

    Universalité Planification Centralisation On décline les perceptions : - Organisation du travail. - Approche du risque. - Priorités : d’un côté 100% des usagers et des usages, au risque d’en avoir 0, de l’autre Pareto : 80% par itérations. Mais j'ai aussi étudié l'anthropologie de la coopération. En anthropologie, on appelle ça un superstimulus identitaire. C’est humain : fédérer des groupes sur un sentiment d’identité partagée permet d’améliorer la coopération à l’intérieur du groupe. Mais si on force le trait, au lieu de simplement mieux coopérer dans le groupe, on réduit simplement notre tendance naturelle à coopérer à l’extérieur du groupe. Très souvent, la mécanique consiste à sélectionner quelques traits pour identifier tout un groupe à quelques-uns de ses représentants.
  7. #DevoxxFR @BetaGouv 6 Num érique Collaboration Efficacité Innovation publique Action

    Universalité Planification Centralisation Startups État On finit par croire que le numérique ce n'est que les startups agiles, et que l'action publique n'est que l’État fantasmatique, en oubliant au passage les exemples qui dénoncent cette décomposition binaire, comme les banques très informatisées mais totalement bureaucratiques. En fait, on finit par croire réellement que ces attributs sont identitaires, qu’ils sont intrinsèques aux acteurs, et on oublie qu’il s’agit de pratiques.
  8. #DevoxxFR @BetaGouv 7 Num État Startups d’ Et que se

    passerait-il si on prenait ces pratiques des startups du numérique, et qu’on les appliquait dans l’administration ? Et si on faisait des Startups d’État ?
  9. #DevoxxFR @BetaGouv e-estonia.com 2000 L’Estonie est aujourd’hui le pays le

    plus avancé en numérisation des services publics. Il faut dire qu’il s’y est mis très tôt. Depuis le 15 décembre 2000, une signature électronique a la même valeur qu’une signature manuscrite. En 2007 déjà, on pouvait s’identifier en ligne avec sa carte d’identité. Et depuis 2014, on peut même obtenir une identité en Estonie, y créer une entreprise, y déclarer ses impôts… sans jamais y avoir mis les pieds physiquement. On pourrait penser que le cas de l’Estonie est assez particulier. Oui, c’est vrai, population totale < nombre de fonctionnaires français. Mais est-ce véritablement l’explication ? Après tout, le premier site public français était en ligne en 1995 (greta.fr, formation). Il y avait donc bien conscience de l’utilité de la numérisation de l’information. En réalité, les facteurs spécifiques du succès estonien sont d’abord des pratiques.
  10. #DevoxxFR @BetaGouv publications.jrc.ec.europa.eu/repository/handle/JRC40679 “Some central information systems […] have been

    developed by technocrats […] Policies have been adopted post factum.” “or they have taken place in NGO sector […] (and later taken over by the public sector)” “state and local government business procedures will be efficient, simple and transparent” 2000 - Loi pour coller au réel : remplacer la planification par l’émergence 㱺 agilité. - Coopération avec l’extérieur de l’administration 㱺 libre. - Le tout dans le contexte d’une volonté politique forte et fédératrice : internet droit de l’homme en 2000. L’Estonie a donc été précurseur, non pas techniquement, mais bien organisationnellement. D’autres gouvernements, plus grands, ont aussi tenté de numériser leurs services publics… avec plus ou moins de succès. Heureusement, depuis quelques années, le changement apparaît.
  11. #DevoxxFR @BetaGouv gds.blog.gov.uk 2011 En 2011, en Grande-Bretagne, le gouvernement

    décide de refondre le portail d’accès consolidé à tous les services en ligne offerts par les administrations. Ça commence avec une petite équipe d’une dizaine de personnes, qui fait des tests utilisateurs, publie une version alpha, itère, itère, fournit une beta en quelques mois, devient une vingtaine de personnes… Pour, au final, donner un point d’entrée unique dans tous les services de l’administration.
  12. #DevoxxFR @BetaGouv gov.uk 2011 Et ce point d’entrée, c’est… une

    barre de recherche. Tous les silos ont disparu. Je décris l’action que je veux mener, et on m’oriente vers le service correspondant. C’est une couche numérique qui absorbe la complexité administrative. Sur la base de ce produit, un département est consolidé : le Government Digital Service, avec un slogan clair : the strategy is delivery. Après les quelques pionniers ayant créé la beta d’un produit, GDS s’agrandit et passe en 2013 à 200 personnes et élargit son action : procédures administratives en ligne, identification unifiée des citoyens sur internet… Quatre ans après la première version de gov.uk, 500 personnes.
  13. #DevoxxFR @BetaGouv 18f.gsa.gov 2014 Aux États-Unis, plusieurs initiatives se sont

    rejointes : les Presidential Innovation Fellows en 2012, et l’échec de healthcare.gov, qui prouve clairement l’échec des méthodes traditionnelles dans la livraison de logiciels ouverts au public (management du 19ème siècle, industrie du 20ème). 18F a été officiellement créée en mars 2014, avec 15 personnes, et l’objectif de simplifier les services numériques administratifs. Ils sont aujourd’hui 168.
  14. #DevoxxFR @BetaGouv beta.gouv.fr 2015 En France, c’est le portail d’accès

    aux données publiques data.gouv.fr qui a permis de prouver la viabilité de ces méthodes pour l’action publique. En décembre 2013, après 6 mois de développement, une équipe de trois personnes a mis en ligne le portail opendata français, avec des fonctionnalités sociales encore jamais vues sur ce type de site, et en libérant son code source. Je travaille depuis bientôt deux ans au sein du SGMAP, où nous avons créé des services publics numériques et diffusé la culture de l’innovation parmi les différentes administrations. Et, pour nous aussi, la stratégie est la livraison : ce sont nos réussites qui prouvent la viabilité des pratiques de l’agilité et du libre. Ces réussites nous ont permis de fonder officiellement, en septembre 2015, l’Incubateur de Services Numériques. Nous sommes maintenant une vingtaine de personnes. Nous montrons simplement qu’il n’existe pas de barrière magique entre l’intérieur et l’extérieur de l’administration. Si on constitue une petite équipe interdisciplinaire, qu’on lui donne de l’autonomie et qu’elle applique Lean Startup, design de service, TDD, tests utilisateur, intégration et déploiement continus, et globalement les pratiques du libre… de bons produits émergent.
  15. #DevoxxFR @BetaGouv beta.gouv.fr 2015 Et ces produits, quels sont-ils ?

    - Base Adresse Nationale : coproduction La Poste / IGN / OpenStreetMap qui permet de géocoder toute adresse française. - La Bonne Boîte : moteur de recommandation de candidature spontanée. - Mes Aides : simulateur consolidé de prestations sociales. - Simulateur de coût d’embauche : calculer le superbrut et le net d’un salaire. - le.taxi : une API qui permet de géolocaliser tous les taxis de France en temps réel pour ajouter la mobilité comme un service dans n’importe quelle application.
  16. #DevoxxFR @BetaGouv 2015 2014 2011 2000 …? Voilà quelques cas

    marquants. Mais de nombreux autres pays suivent cette tendance et la marquent : Brésil, Suisse, Argentine… Globalement, tous suivent les mêmes principes, qui ont été formalisés par Gov.UK.
  17. #DevoxxFR @BetaGouv gov.uk/design-principles L’astérisque est fondamentale. Peut-être que le détour

    par le numérique était nécessaire, pour que l’administration se centre à nouveau sur l’usager… ? Mais à part le terme « government » (qui ne veut pas dire exactement « gouvernement » en anglais), est-ce que ça ne ressemble pas exactement à Lean Startup et service design ? Si, à quelques détails près… des détails spécifiques à l’action publique, et qui ont un intérêt pour tous les développeurs.
  18. #DevoxxFR @BetaGouv gov.uk/design-principles L’astérisque est fondamentale. Peut-être que le détour

    par le numérique était nécessaire, pour que l’administration se centre à nouveau sur l’usager… ? Mais à part le terme « government » (qui ne veut pas dire exactement « gouvernement » en anglais), est-ce que ça ne ressemble pas exactement à Lean Startup et service design ? Si, à quelques détails près… des détails spécifiques à l’action publique, et qui ont un intérêt pour tous les développeurs.
  19. #DevoxxFR @BetaGouv assisteddigital.blog.gov.uk Si le service public se numérise, il

    faut se poser la question de l’accessibilité de ces services aux personnes qui sont éloignées du monde du numérique. L’équipe de Gov.UK a conceptualisé cette approche sous le terme « assisted digital », « numérique assisté ». On construit un service numérique en se focalisant sur la grande majorité qui est à l’aise avec les applications web, et on se repose sur une communauté de médiateurs : agents publics, associations locales, proches… pour faciliter à tous. En France, cela va se faire par le biais des maisons de services au public. 500 cette année, et 500 de plus prévues pour 2017. On cherche donc à faciliter l’usage, mais aussi à faciliter la contribution. Une seule interface pour usager, médiateur et contributeur.
  20. #DevoxxFR @BetaGouv github.com/sgmap/ludwig En outillant socialement et techniquement l’abaissement des

    barrières entre experts métiers et experts techniques. Nous avons commencé avec 70 tests sur Mes Aides, nous en avons aujourd’hui 560. La plupart proviennent d’experts de l’administration très éloignés de la technique, quelques-uns proviennent de citoyens, d’autres d’associations. Il suffit de faire une simulation, puis de suggérer une correction dans les résultats en dernière page.
  21. #DevoxxFR @BetaGouv github.com/18f — github.com/sgmap La plupart des projets de

    18F ou de l’incubateur de services numériques français s’appuient sur les issues GitHub. Début des contributions : issues et pull requests. Ça veut dire que chacun d’entre vous peut contribuer et améliorer directement un service public.
  22. #DevoxxFR @BetaGouv reference.com government.github.com/community Aujourd’hui, plus de 250 administrations nationales

    publient du code sur GitHub. Toutes ne suivent pas les mêmes règles : aux US, mise à disposition dans le domaine public. Dans tous les cas, on observe toujours la même évolution dans la maturité : on ouvre des données, puis du code, puis des API.
  23. #DevoxxFR @BetaGouv api.data.gov Aujourd’hui, aux États-Unis, 14 ministères offrent des

    API sur leurs services. Ces API vont se multiplier. La vision est celle de l’État plateforme : une administration dont la capacité d’action peut être déclenchée par des API, pour faciliter la création de nouveaux services.
  24. #DevoxxFR @BetaGouv api.beta.gouv.fr Très bientôt, nous ouvrirons api.gouv.fr. Vous pouvez

    déjà aujourd’hui en tester la version beta. Que ferez-vous de la Base Adresse Nationale, qui permet de géocoder et autocompléter les adresses françaises ? D’OpenFisca, qui permet de calculer le système socio-fiscal français ? Nous avons construit Mes Aides et le Simulateur de coût d’embauche, mais que construirez-vous avec les API de l’État plateforme ?
  25. #DevoxxFR @BetaGouv Numérique ~et~ publique Action Il reste encore un

    immense chemin à parcourir avant que cette culture de l’ouverture et du service numérique ne soit diffusée dans toute l’administration et que la participation citoyenne devienne le standard. Mais si nous voulons que ce futur advienne, il est crucial que nous montrions, ensemble, que cette coopération est non seulement possible, mais souhaitable. Oui, les développeurs ont le pouvoir de l’action individuelle et savent mobiliser le pouvoir de l’action collective. Mais c’est dans la coopération avec l’action publique que nous transformerons réellement la société. Nous ouvrons l’action publique grâce au numérique, de manière très concrète : des API, des services ouverts, du code libre, des données réutilisables. Maintenant, c’est à vous de vous en emparer, pour montrer que ce pouvoir peut réellement bénéficier à tous.
  26. #DevoxxFR @BetaGouv 24 Merci ! Matti Schneider @matti_sg / @matti_sg_fr

    @BetaGouv github.com/sgmap Merci à Vincent Bataille Thibaut Gery Alice Denoize Vincent Lara Colin Maudry Florian Pagnoux Anouchka Labonne Bénédicte Taillebois Dominique Lequepeys Crédits images Bercy CC-BY Maureen Engrenages CC-BY Emmanuel Huybrechts Logos © leurs auteurs Au plaisir de vous retrouver sur une pull request ou dans un hackathon ;)