Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

Développer l'intelligence de l'action - AES 22

Olivier My
September 21, 2022

Développer l'intelligence de l'action - AES 22

Olivier My

September 21, 2022
Tweet

More Decks by Olivier My

Other Decks in Business

Transcript

  1. None
  2. None
  3. Intelligence de l’action ?

  4. Comment je fonctionne =) Mental Émotion Action =) Mental Émotion

    Action Hiérarchie Personnalité Olivier
  5. Ce que cela implique =) Mental Émotion Action Olivier 1.

    Mes décisions sont pilotées par la manière dont je vis les choses et la manière dont les autres vivent les choses 2. Ces décisions sont soutenues par la logique, la raison 3. En dernier lieu, j’agis (mouvement)
  6. Accompagnement =) Mental Émotion Action Olivier Action juste L’intelligence de

    l’action Intelligences
  7. Contexte

  8. Théorie des organisations Source : Cunliffe, L.A. (2008) Organization Theory,

    Part I Ensemble de théories et de modèles qui tentent d’expliquer comment les organisations fonctionnent et interagissent avec leur environnement Concevoir des organisations efficiente, efficace et responsable
  9. Théorie des organisations “Il n’y a rien de plus pratique

    qu’une bonne théorie.” - Kurt Lewin Source : Cunliffe, L.A. (2008) Organization Theory, Part I Même étudiés individuellement, tous les sujets sont interconnectés Théorie comme lentille 3 éléments à bien avoir en tête : Application de la théorie
  10. Différentes approches Management Classique et Scientifique (1900 -> ) Constructionisme

    Social (1960 -> )
  11. Management Classique et Scientifique (1900) Rationnelle, efficiente, hiérarchique, mécaniste Métaphore

    : machine Étudier les faits pour prédire et gérer le futur Réalité : objective Division claire du travail Principes généraux : Formalisation et Standardisation Autorité managériale One Best Way
  12. Management Classique et Scientifique (1900) Constructionisme Social (1960) Vision partagée,

    valeurs, rituels, histoires, sous-cultures Métaphore : culture Créer et entretenir le sens dans les conversations Réalité : co-construite Création de sens (enactement / sensemaking) Principes généraux : Communautés
  13. Constructioniste social Une posture critique vis-à-vis du savoir considéré comme

    acquis Une attention à la spécificité historique et culturelle Un intérêt pour le langage utilisé : la “vérité” étant considérée comme issue de processus sociaux
  14. Principes

  15. Co-Créer le sens Faire preuve d’exemplarité Encourager la réflexivité Entretenir

    la relation Choisir son positionnement Questionner avec curiosité 8 Principes Développer sa responsabilité Accueillir la complexité
  16. Co-créer le SENS

  17. “Sans contexte, les mots et les actions n’ont aucun sens.”

    - Gregory Bateson
  18. “Il est en retard.” “Arriver en retard est mal vu

    ici.” “Il est connu pour toujours être à l’heure.” “Il vient d’apprendre un décès dans sa famille.” “Il m’a prévenu la semaine dernière.” “Le Jury ne l’attendra pas.” “Personne n’est encore arrivé.” “Pour son anniversaire, c’est la meilleure !”
  19. CONTEXTE Créateur de sens Générateur d’actions

  20. The Hierarchy Model Décrit les différentes couches de contexte permettant

    de donner du sens à nos histoires et à nos actions Culture Relation Identité Tâche Episode Acte de parole Référence : Pearce, B.W. (2005) The Coordinated Management of Meaning (CMM)
  21. The Hierarchy Model Culture Relation Identité Tâche Episode Acte de

    parole Quelles sont les règles implicites ? Qui sont les personnes concernées ? Qui êtes-vous dans l’écosystème ? Que faites-vous au quotidien ? Que représente ce moment pour vous ? Qu’est-ce qui est dit ? Référence : Pearce, B.W. (2005) The Coordinated Management of Meaning (CMM)
  22. Faire preuve d’ EXEMPLARITÉ

  23. “L’exemplarité n’est pas une façon d’influencer les autres. C’est la

    seule.” - Albert Schweizer
  24. Être cohérent Timeboxes Facilitation Orientation client Simplicité Responsabilité Courage Kanban

    - Limites Valeur Agile Finir à l’heure S’intéresser à l’avis des autres Parler sans jargon Parler d’individus et d’interactions Terminer ce que l’on commence Prendre des décisions difficiles
  25. Entretenir la RELATION

  26. “C’est la relation qui illumine l’être.” - Gaston Bachelard

  27. Apprendre à connaître son interlocuteur Clarifier les objectifs et le

    mandat Aider l’interlocuteur à nous connaître Contexte Regard critique Vulnérabilité Créer une relation unique et authentique
  28. Développer sa RESPONSABILITÉ

  29. “Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité.” -

    Victor Hugo
  30. Responsabilité vs Redevabilité Agir avec intention Liberté vs Sécurité https://oyomy.fr/talks/rebondir-avec-le-processus-de-responsabilite/

  31. Questionner avec CURIOSITÉ

  32. “L'important est de ne jamais cesser de poser des questions.

    Ne perdez jamais une sainte curiosité.” - Albert Einstein
  33. Références : Cecchin, G. (1987) Hypothesising, circularity and neutrality revisited

    CURIOSITÉ Linéaire Dualité Vrai / Faux Interaction instructive Circulaire Patterns qui connectent Multiplicité d’alternatives Métaphores Hypothèses Imagination Esthétique
  34. Encourager la RÉFLEXIVITÉ

  35. “La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent,

    c’est d’apprendre à danser sous la pluie.” - Sénèque
  36. Références : Argyris C. (2002) Double-loop learning, teaching and research

    Apprentissage = Detection et Correction d’erreur Single Loop Learning Double Loop Learning Adaptatif Mécanique Orienté action Orienté sens puis action
  37. Références : Lang, W.P., Little, M. & Cronen, V. (1990)

    The Systemic Professional Domains PRODUCTION Objectivité Vérité Instruction Ordre Domaines de questionnement Que doit-on faire maintenant ? Qui doit être impliqué ? Quelle est la règle à suivre ?
  38. Références : Lang, W.P., Little, M. & Cronen, V. (1990)

    The Systemic Professional Domains EXPLICATION Domaines de questionnement Histoires Vérités Réflexion Curiosité Quels sont les contextes en jeu ? Qui pourrait-on impliquer d’autre ? Comment pourrait-on faire autrement ?
  39. Références : Lang, W.P., Little, M. & Cronen, V. (1990)

    The Systemic Professional Domains ESTHÉTIQUE Domaines de questionnement Éthique Cohérence Finalité Réflexivité Que peut-on espérer de cette situation ? Qui souhaites-tu devenir ? Quel pourrait être le meilleur résultat de tout cela ?
  40. Références : Lang, W.P., Little, M. & Cronen, V. (1990)

    The Systemic Professional Domains ESTHÉTIQUE PRODUCTION EXPLICATION Domaines de questionnement
  41. Single Loop Learning Références : Argyris C. (2002) Double-loop learning,

    teaching and research Double Loop Learning Apprentissage = Detection et Correction d’erreur Mécanique Adaptatif Orienté action Orienté sens puis action PRODUCTION ESTHÉTIQUE EXPLICATION PRODUCTION Lang, W.P., Little, M. & Cronen, V. (1990) The Systemic Professional Domains
  42. Accueillir la COMPLEXITÉ

  43. “La culture est basée sur l’individu. Les médias mènent vers

    l’uniformité ; la culture éclaire la complexité des choses, les médias les simplifient.” - Milan Kundera
  44. Polarity Map Références : Barry Johnson https://oyomy.fr/2020/04/polarity-management-pour-plus-dempathie-dans-la-resolution-de-problemes-complexes/

  45. Forces en croisade Références : Barry Johnson https://oyomy.fr/2020/04/polarity-management-pour-plus-dempathie-dans-la-resolution-de-problemes-complexes/

  46. Gardien de la tradition Références : Barry Johnson https://oyomy.fr/2020/04/polarity-management-pour-plus-dempathie-dans-la-resolution-de-problemes-complexes/

  47. Croisade efficace Références : Barry Johnson https://oyomy.fr/2020/04/polarity-management-pour-plus-dempathie-dans-la-resolution-de-problemes-complexes/

  48. Conseil vs Question

  49. Positionnement Choisir son POSITIONNEMENT

  50. Positionnement “L’ombre renseigne toujours sur la position du soleil.” -

    Taha-Hassine Ferhat Références : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  51. Positionnement Construction d’un discours d’une histoire personnelle qui rend les

    actions d’une personne intelligibles […] et dans laquelle les membres de la conversation ont des localisations spécifiques. Références : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  52. Positionnement Quand je parle, je me positionne moi et les

    autres dans la situation que j’expose. Persécuteur Victime Sauveur Triangle dramatique de Karpman Références : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  53. Position Action Scénario Triade Position / Action / Scénario Références

    : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  54. Modes de positionnement 1er Ordre 2nd Ordre Tacite Intentionnel (Réflexif)

    “Tu fais le compte-rendu ?” “Pourquoi ? Je ne suis pas ta secrétaire.” Références : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  55. Auto-positionnement forcé Positionnement forcé par une personne d’autorité Autorité =

    pouvoir d’effectuer des jugements moraux Externe = Rendre des comptes Interne = Prise de décision Références : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  56. Auto-positionnement délibéré Expression de son identité personnelle Engagement à atteindre

    un but précis Positionnement stratégique Références : Langenhove, L. van & Harré R. (1999) Positioning Theory
  57. Discussion Une approche contextuelle de résolution de problème

  58. Inclusive de la complexité de la condition humaine

  59. Portée sur la co-création de sens

  60. Permettant d’accroître l’impact et le pouvoir des différentes parties

  61. Dans un respect mutuel et écologique

  62. Afin de développer l’intelligence de l’action

  63. “Faites-confiance à vos intuitions artistiques, comme devant une toile blanche,

    car on ne peut jamais prédire ce qui va vraiment arriver.” - Edgar Schein
  64. Gardons contact ! @OyoMy Olivier My oyomy.fr Merci ! oliviermy