Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

Disruptez-vous! (version pour Louis Garneau)

Disruptez-vous! (version pour Louis Garneau)

Expert des technologies mobiles et grand promoteur de l’agilité, je suis un véritable passionné de la gestion du changement et de l’innovation en entreprise. Je carbure aux défis qui exigent de transformer un problème et/ou un besoin précis en une vision claire, pour ensuite la concrétiser en produit(s) novateur(s). Pour y arriver, je mets sur pied des équipes performantes et créatives et m’assure de reconnaître, stimuler et nourrir les talents de chacun afin de favoriser l’inventivité et le dépassement. Je considère comme un grand privilège la chance de faire partie des acteurs de changement de l’actuelle révolution technologique des médias d'information.

509dc3c8ba5b34a90874350c5a489890?s=128

Jean-Marc De Jonghe

April 19, 2017
Tweet

Transcript

  1. DISRUPTEZ-VOUS DISRUPT YOURSELF JEAN-MARC DE JONGHE VP PRODUITS NUMÉRIQUES LA

    PRESSE LOUIS GARNEAU 2017
 ST-AUGUSTIN DE DESMAURES
  2. D E S C R I P T I O

    N La vitesse du changement autour de nous est aujourd’hui vertigineuse. La technologie, votre marché, vos clients, vos compétiteurs, vos employés, etc. ; rien n’y échappe ! Pour survivre, votre entreprise sera condamnée à s’adapter, innover et se transformer continuellement. Elle devra devenir « agile » de gauche à droite, d’en haut jusqu’en bas. Mais pour réussir cette transformation à grande échelle, le plus important de tous les changements sera probablement l’évolution de votre propre style de leadership : étonnamment, la recette gagnante qui vous a amené jusqu’ici est probablement devenue votre plus grand handicap ! Venez découvrir pourquoi. Lors de cette conférence, j’aimerais humblement vous partager l’expérience de cette importante découverte faite lors de la titanesque transformation de La Presse et de la création de notre édition numérique pour tablettes La Presse+. Pour réussir et innover, il me fallait entamer la plus grande métamorphose de ma vie professionnelle : disrupter mon style de leadership et ma position face à mes équipes. Retour sur cette grandiose expérience et partage de mes leçons apprises.
  3. Avant-propos

  4. 132 ans! Fondée le 20 octobre 1884…

  5. 2010: Qu’est-ce qu’on ne fait pas correctement ? 5

  6. None
  7. None
  8. C H A N G E M E N T

    O R G A N I S A T I O N N E L C O M P L E T !
  9. +1 Million Téléchargements En 2016

  10. 50 000 95 000 140 000 185 000 230 000

    275 000 Aug-13 Mar-14 Nov-14 Jul-15 Jul-16 Today 213,000 copies papier au lancement 275,000 
 quotidiens 400,000 Hebdomadaires Toujours 300 téléchargements par jour LA PRESSE+ Appareils uniques
  11. 50 000 95 000 140 000 185 000 230 000

    275 000 Aug-13 Mar-14 Nov-14 Jul-15 Jul-16 Today 213,000 copies papier au lancement 275,000 
 quotidiens 400,000 Hebdomadaires Toujours 300 téléchargements par jour LA PRESSE+ Appareils uniques
  12. Texte d’introduction 12 0 15 30 45 60 Temps moyen

    quotidien par appareil - La Presse+ SEMAINE SAMEDI DIMANCHE 40
 MINUTES 52
 MINUTES 50
 MINUTES Mins Engagement
  13. APRÈS 4 ANNÉES 20 722 avis sur l’App Store 4.79/5

  14. C E Q U E L E S 
 G

    E N S P E N S E N T L A R É A L I T É
  15. Disruptez-vous ?

  16. Ro g e r B e l l

  17. Comprendre une S-Curve RETARDATAIRES 16% 0 HYPER-CROISSANCE ADAPTEURS
 PRÉCOCES
 16%

    100 % TEMPS
  18. Adoption des technologie de masse aux E-U (10% - 90%

    population) Tablettes Téléphones intelligents Télévision HD Internet PC Cable Télévision Couleur Télévision N&B Radio 1925 23 13 20 27 27 20 8 8 8
  19. Adoption des technologie de masse aux E-U (10% - 90%

    population) Tablettes Téléphones intelligents Télévision HD Internet PC Cable Télévision Couleur Télévision N&B Radio 1925 23 13 20 27 27 20 8 8 8
  20. T o u t a u t o u r

    d e n o u s c h a n g e d e p l u s e n p l u s r a p i d e m e n t • Marché • Clients • Fournisseurs • Compétiteurs • Employés • Collègues • Collaborateurs
  21. Survivre = se disrupter 0 TECHNOLOGIE A TECHNOLOGIE B 0

  22. - L A I R D H A M I

    L T O N , P R O S U R F E R « We are all equal before a wave. »
  23. None
  24. 7 Leçons retenues durant mon aventure La Presse+ 1. L’innovation

    c’est complexe et pourquoi c’est important 2. Tout commence par vous 3. La solution est dans le problème 4. Toujours débuter avec l’expérience client 5. Cessez de chercher l’idée géniale: Découvrez là! 6. Se mettre en action, par où commencer ? 7. L’innovation a besoin de solides contraintes pour émerger
  25. L’innovation c’est complexe
 et pourquoi c’est important 1 Compliqué vs

    complexe
  26. None
  27. L’innovation ce n’est pas un puzzle qu’on solutionne

  28. PAS DE RECETTE OU INSTRUCTIONS

  29. L’innovation c’est complexe Inventer du nouveau Imprévisible, découvertes fortuites Expérimentation

    / Prototypes Essais & erreurs Idéation / Créativité Adaptation et ouverture d’esprit Complexité, ambiguïté, presque chaos pas compliqué
  30. Difficile. Différent. Mystérieux. Magique? L’innovation c’est complexe

  31. Compliqué vs complexe COMPLIQUÉ COMPLEXE • L’objectif final est très

    clair et prévisible et il existe une méthode éprouvée (et reproductible) pour l’atteindre • L’objectif final est assez clair mais peut changer en cours de route selon de nouveaux attributs émergents, des découvertes ou des changements de contexte • Sur la base de l'interaction continue entre les parties du système, le résultat n'est pas prévisible et les relations de cause à effet typiques ne peuvent être perçues/comprises qu'après leur apparition. Prévisible/prédictible Résultat déterminable
 (vs probabiliste) Imprévisible/non prédictible Résultat final indéterminable
  32. COMPLIQUÉ

  33. COMPLIQUÉ

  34. COMPLIQUÉ

  35. COMPLEXE

  36. COMPLEXE

  37. COMPLEXE

  38. Compliqué vs complexe COMPLIQUÉ COMPLEXE Prévisible/prédictible Résultat déterminable
 (vs probabiliste)

    Imprévisible/non prédictible Résultat final indéterminable
  39. Ok mais pourquoi c’est important ?

  40. Certitude du résultat final Faible Élevée Élevée Faible Compréhension des

    systèmes Compliqué vs complexe
  41. Certitude du résultat final Compréhension des systèmes Faible Élevée Élevée

    Faible Évolution/disruption/progrès Compliqué vs complexe Le m onde autour de nous évolue dans ce sens A. B.
  42. Certitude du résultat final Compréhension des systèmes Faible Élevée Élevée

    Faible Ce que nous devons livrer Comment nous allons le livrer Compliqué vs complexe A. B. Évolution/disruption/progrès Le m onde autour de nous évolue dans ce sens
  43. COMPLEXE COMPLIQUÉ SIMPLE Certitude du résultat final Faible Élevée Élevée

    Faible Compréhension des systèmes Compliqué vs complexe
  44. COMPLEXE COMPLIQUÉ SIMPLE Certitude du résultat final Faible Élevée Élevée

    Faible Compréhension des systèmes Compliqué vs complexe A. B.
  45. Compliqué vs complexe SIMPLE • Le but est clair et

    la façon de l'atteindre est simple. • Les meilleures méthodes pour y faire face sont les normes, les procédures et la conformité. SIMPLE
  46. Compliqué vs complexe COMPLIQUÉ COMPLIQUÉ • L’objectif final est très

    clair et prévisible et il existe une méthode éprouvée (et reproductible) pour l’atteindre • Bien que cela puisse être un solide défi, dans de tels systèmes les meilleures pratiques et la gestion de projet classique permettent une planification et une exécution qui atteindront la cible. (Leadership traditionnel, top to bottom, contrôle, conformité, standards, etc.)
  47. Compliqué vs complexe COMPLEXE COMPLEXE • L’objectif final est assez

    clair mais peut changer en cours de route selon de nouveaux attributs émergents, des découvertes ou des changements de contexte • Sur la base de l'interaction continue entre les parties du système, le résultat n'est pas prévisible et les relations de cause à effet typiques ne peuvent être perçues/comprises qu'après leur apparition. • La seule façon de traiter de tels systèmes est la rétroaction constante et une vision commune via des équipes auto-dirigées (Leadership agile, itérations, confiance, autonomie, etc).
  48. COMPLEXE COMPLIQUÉ SIMPLE Changement radical de leadership

  49. Gestion de projet classique permettent une planification et une exécution

    qui atteindront la cible. Leadership traditionnel, top to bottom, etc Rétroaction constante et une vision commune via des équipes auto-dirigées Leadership agile, itérations, confiance, autonomie, etc
  50. Les recettes gagnantes qui vous ont mené jusqu’ici sont maintenant

    (probablement) vos plus grands obstacles
  51. Disruptez-vous avant de disrupter les autres 2

  52. Souvent ce que nous savons déjà fait obstruction à
 ce

    que nous devons apprendre
  53. None
  54. Suivez-moi j’ai les réponses !

  55. Innovation 0 TECHNOLOGIE A TECHNOLOGIE B 0

  56. - M A H A T M A G A

    N D H I « You must be the change you wish to see in the world. »
  57. Appliquer à mon leadership 0 STYLE DE
 LEADERSHIP A 0

    STYLE DE
 LEADERSHIP B
  58. Une S-Curve de compétence MAÎTRISE 0 CONFIANCE DÉBUTANT ZÔNE DE

    CONFORT COMPÉTENCE
  59. Comprendre une S-Curve 0 DOPAMINE COMPÉTENCE ENNUI

  60. 0 LEADERSHIP A LEADERSHIP B Maîtrise 0 Confiance Appliquer à

    mon leadership
  61. Leadership Maîtrise 0 Confiance SYSTÈMES
 COMPLIQUÉS

  62. Leadership SYSTÈMES
 COMPLIQUÉS SYSTÈMES
 COMPLEXES Maîtrise 0 Confiance Maîtrise 0

    Confiance
  63. Leadership C’EST MOI
 QUI DÉTIENT
 LA RÉPONSE C’EST MON ÉQUIPE


    QUI DÉTIENT
 LA RÉPONSE Maîtrise 0 Confiance Maîtrise 0 Confiance
  64. Leadership compliqué vs leadership complexe

  65. C O N T R Ô L E V S

    C O N T E X T E Leadership compliqué vs leadership complexe
  66. E X P L I Q U E R P

    O U R Q U O I , L’ I N T E N T I O N , D O N N E R D U C O N T E X T E , PA RTA G E R L E S M É T R I Q U E S , PA RTA G E R L A S T R AT É G I E , D O N N E R D E S O B J E C T I F S L I É S À D E S V I S É S D ’ E N T R E P R I S E S FA I R E C O N F I A N C E D I R E C T I V E S S A N S C O N T E X T E , A S S I G N E R D E S TÂ C H E S , P R I S E D E D É C I S I O N D U H A U T V E R S L E B A S , C O M I T É S , P L A N E T P R O C E S S U S P L U S VA L O R I S É S Q U E L E S R É S U LTAT S , AT T E N T E S D ’ A P P R O B AT I O N C O N T R Ô L E R Leadership compliqué vs leadership complexe
  67. C O N T R Ô L E V S

    C O N T E X T E
  68. C O N T R Ô L E V S

    C O N T E X T E C O N F I A N C E
  69. Vo s d éf i s d e d e

    m a i n n e s e ro n t p a s c e u x d ’ h i e r
  70. E t l a r e c e t t

    e g a g n a n t e q u i v o u s a a m e n é j u s q u ’ i c i e s t p r o b a b l e m e n t d e v e n u e v o t r e p l u s g r a n d h a n d i c a p
  71. Disruptez-vous avant de disrupter les autres

  72. D O N N E R D U 
 T

    R AVA I L E X E R C E R D U C O N T R Ô L E Votre rôle de leader
  73. D O N N E R D U 
 T

    R AVA I L E X E R C E R D U C O N T R Ô L E C O M M U N I Q U E R 
 U N E V I S I O N D O N N E R D U C O N T E X T E TRADITIONNEL et/ou WATERFALL MODERNE
 & AGILE Votre rôle de leader
  74. Traditionnel Moderne
 & Agile

  75. Créons ensemble un mouvement ! Suivez-moi j’ai les réponses !

    Disruptez-vous !
  76. L’innovation c’est votre problème, ce n’est pas votre solution 3

  77. Problème Solution Méthode A

  78. Problème Solution Expert Méthode A

  79. Problème Solution Méthode B

  80. Problème Solution Expert Expert Méthode B

  81. Problème Solution Solution Solution Solution Solution Solution Solution Expert Expert

    Méthode B
  82. None
  83. 83 Qu’est-ce qu’un media ?

  84. Qu’est-ce qu’un media ? 84 Exprimer nos 
 Talents Attention

    Audience Parties tiers Annonceurs support 2 1 3
  85. 2010: Qu’est-ce qu’on ne fait pas correctement ? 85

  86. Engagement Audience Web
 Mobile Facebook Journaux papiers Masse Passivité Time

    Notre paradoxe 2000 today
  87. Qu’est-ce qu’un media ? 87 Exprimer nos 
 Talents Attention

    Audience Parties tiers Annonceurs support 2 1 3 L’expérience utilisateur/client Contexte d’utilisation
  88. Comment demeurer pertinents dans la vie de nos lecteurs, de

    nos annonceurs, dans la société ? Créer des expériences significatives (meaningful experience)
 informer, éduquer, divertir, etc Construire des rituels
 de véritables rendez-vous
 avec notre marque et nos produits
  89. Qui sommes-nous ?

  90. Quel est notre véritable grand talent aujourd’hui ? Quel sera

    notre véritable grand talent demain ? 90 Qui sommes-nous ?
  91. Avant de parler de solutions, exprimez clairement le problème !

  92. C’est ok pour un leader de dire « je ne

    le sais pas mais trouvons la réponse ensemble »
  93. La solution
 est dans le problème Problème Solution

  94. TOUS CES CERVEAUX
 AUTOUR DE VOUS!

  95. APPORTEZ LES PROBLÈMES PAS LES SOLUTIONS

  96. Voie à suivre Créer une force, engendrez
 un mouvement !

  97. Toujours débuter
 avec l’expérience client 4

  98. None
  99. L’erreur classique Produit Service La technologie

  100. Un seul véritable «sens» Produit Service La technologie

  101. Un seul véritable «sens» L’expérience
 client La technologie

  102. « .. As we have tried to come up with

    a strategy and a vision for Apple, it started with 'What incredible benefits can we give to the customer? Where can we take the customer?’ Not starting with 'Let’s sit down with the engineers and figure out what awesome technology we have and then how are we going to market that?’ » - Steve Jobs
  103. In a sense there's just one
 mistake that kills businesses:

    not making something users want.
  104. Cessez de chercher l’idée géniale. Découvrez là! 5

  105. CHIEF IDEA KILLER DIRECTOR OF BUREAUCRACY VP OF STAY
 TO

    THE COURSE VP OF NO Innovation Killer Org Chart 105 DIRECTOR OF ONEROUS REPORTING DIRECTOR OF RIGIDITY DIRECTOR OF ANALYSIS PARALYSIS VP OF
 STATUS QUO MANAGER OF NEW GROWTH IDEAS (VACANT) Author: Tom Fishburn
  106. Nous ne prendrons jamais de mauvaises décisions

  107. None
  108. C e q u e l e s 
 g

    e n s p e n s e n t L a r é a l i t é
  109. Notre Workflow de l’innovation

  110. None
  111. None
  112. None
  113. Vision Clients Lance Prototypes Produit
 Minimum Viable

  114. Vision Clients Lance Prototypes Produit
 Minimum Viable Feedbacks

  115. 1,50 $ 5,50 $

  116. Prototyper Montrer Apprendre Notre Workflow de l’innovation

  117. Prototyper Montrer Apprendre 3 questions au préalable • Qu’est-ce qui

    doit fonctionner ? • Qu’est-ce qu’on peut simuler ? • Quel est le contexte d’utilisation ? Notre Workflow de l’innovation
  118. Prototyper Montrer Apprendre 3 questions pour le test • Sauriez-vous

    __________ ? • Est-ce facile de ___________ ? • Comment pourrait-on améliorer ceci ? Qui ? • Qui sont vos utilisateurs cibles ? Attention • Ne pas argumenter, défendre ou ignorer Notre Workflow de l’innovation
  119. Prototyper Montrer Apprendre 3 questions pour nous • Qu’est-ce qui

    fonctionne bien ? • Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? • Quels sont les nouvelles idées
 que nous donne cette itération ? Notre Workflow de l’innovation
  120. None
  121. None
  122. None
  123. None
  124. None
  125. None
  126. None
  127. « Que pourrais-t’on essayer rapidement pour valider cette hypothèse ?

    » Le S u c c è s
  128. Car ceux qui innovent en apprennent continuellement de leurs erreurs


    (à faible coûts) seront les maîtres
 du monde de demain! É c h o u ez ra p i d e m e nt 
 et p l u s v i te q u e l e s a u t re s
  129. C ré ez u n e c u l t

    u re d e l ’ i n n ovat i o n « On a jamais fait comme ça ici, il faut donc trouver une façon de l’essayer ! » « Oui mais ici on a toujours fait comme ça ! »
  130. Devenir une machine
 à tester les idées Chercher et débattre


    de la meilleure idée C ré ez u n e c u l t u re d e l ’ i n n ovat i o n idées
  131. –W I N STO N C H U R C

    H I L L « Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme » Le S u c c è s
  132. • On méprend souvent le génie avec le courage. •

    Le génie, c'est d'avoir le courage de dire :
 « C’est moche, on peut faire mieux. » • Innovation = C’est une route parsemée d’échecs • Recommencez ! Recommencez ! Recommencez ! • Devenez une machine à tester les idées Le S u c c è s
  133. Se mettre en action
 Par où commencer ? 6

  134. 1 2 3

  135. FA I R E PA RT I C I P

    E R
  136. None
  137. L E S I D É E S/ L E

    R OA D M A P
  138. C O M M E N T M A N

    G E -T- O N U N É L É P H A N T ?
  139. D É C O U P E R E N

    
 P E T I T S M O R C E AU X
  140. Ressources > Petites Équipes Les 3 prochaines plus importantes ?

    Les 3 prochains mois ? Qu’est-ce qu’on peut essayer tout de suite ?
  141. C H O I S I R L E S

    I N I T I AT I V E S Gouffre financier (money pit) Quick wins ! VA L E U R C O Û T S O U E F F O R T S
  142. ROI = VAL / EFF D É B U T

    E R PA R L E P L U S G R A N D R O I * * R O I = R E T O U R S U R I N V E S T I S S E M E N T
  143. ROI = VAL / EFF D É B U T

    E R PA R L E P L U S G R A N D R O I * * R O I = R E T O U R S U R I N V E S T I S S E M E N T
  144. O N D I S T R I B U

    E D E L’A R G E N T À L’ É Q U I P E
  145. S E C R E T D U P R

    O x 1 x 2 x 2 x 2 F O R C E Z L E S G E N S À C H O I S I R
  146. V O I C I L A VA L E

    U R
  147. ROI = VAL / EFF D É B U T

    E R PA R L E P LU S G R A N D R O I * * R O I = R E T O U R S U R I N V E S T I S S E M E N T
  148. C O M M E N T M E S

    U R E R L’ E F F O RT ? L’ E F F O RT P O U R P R O D U I R E C E T T E F O N C T I O N ?
  149. O U E N C O R E D E

    L’A R G E N T 
 Q U I R E P R É S E N T E L E S R E S S O U R C E S
  150. C H O I S I R L E S

    I N I T I AT I V E S Gouffre financier (money pit) Quick wins ! VA L E U R C O Û T S O U E F F O R T S
  151. N E J O U E Z PAS À L

    A VOYA N T E ! Roadmap des 2 prochaines années - Plan quinquennal innovation
  152. R É P É T E Z P LU TÔT

    C H AQ U E 3 M O I S
  153. • Il n’y a pas de recette, il n’y a

    que les itérations. • On mange un éléphant une bouchée à la fois. • Le temps, les ressources, le scope : tout en petits morceaux. • Small wins et Quick wins en premier • Déterminer le ROI avec les membres de l’organisation. • Un roadmap de plus de 6 mois est un piège et une illusion ! • Découpez. Découpez. Découpez. S E M E T T R E E N ACT I O N
  154. L’innovation a besoin
 de solides contraintes pour émerger 7

  155. On part d’une
 page blanche ?

  156. Quels sont vos talents ?

  157. Quels sont vos véritables talents ?

  158. Trouvez un problème que vous aimeriez solutionner

  159. Contraintes = structure

  160. Contraintes = feedbacks rapides

  161. Contraintes = créativité

  162. Important d’établir des limites
 (temps, budget, jalons, etc)
 à vos

    processus
 d’idéation/innovation
  163. « Who the gods want to destroy, they give unlimited

    ressources » -Twyla Tharp
  164. 7 Leçons retenues durant mon aventure La Presse+ 1. L’innovation

    c’est complexe et pourquoi c’est important 2. Tout commence par vous 3. La solution est dans le problème 4.Toujours débuter avec l’expérience client 5.Cessez de chercher l’idée géniale: Découvrez là! 6. Se mettre en action, par où commencer ? 7.L’innovation a besoin de solides contraintes pour émerger
  165. COMPLEXE COMPLIQUÉ SIMPLE Changement radical de leadership

  166. D O N N E R D U 
 T

    R AVA I L E X E R C E R D U C O N T R Ô L E C O M M U N I Q U E R 
 U N E V I S I O N D O N N E R D U C O N T E X T E TRADITIONNEL et/ou WATERFALL MODERNE
 & AGILE Votre rôle de leader
  167. La solution
 est dans le problème Problème Solution

  168. Problème Solution Solution Solution Solution Solution Solution Solution Expert Expert

  169. L’expérience
 client La technologie

  170. Cessez de chercher l’idée géniale. Découvrez là!

  171. Se mettre en action
 par où commencer ? 1 2

  172. 1 2 3

  173. Devenir une machine
 à tester les idées Chercher et débattre


    de la meilleure idée Créez une véritable culture de l’innovation idées
  174. Important d’établir des limites
 (temps, budget, jalons, etc)
 à vos

    processus
 d’idéation/innovation
  175. Créons ensemble un mouvement ! Suivez-moi j’ai les réponses !

    Disruptez-vous !
  176. Jean-Marc De Jonghe @madmac ca.linkedin.com/in/dejonghe Connectez avec moi

  177. R E F E R E N C E S

    • Crossing the Chasm (1991, revised 1999 and 2014), Geoffrey A. Moore • TedTalk, Dan Pink sur la surprenante science de la motivation, Dan Pink
 https://www.ted.com/talks/ dan_pink_on_motivation? language=fr#t-1010302 • Why we plan – Part I – Failure to Rescue, Buridan’s Blog
 http://buridansblog12.rssing.com/ chan-20258046/all_p1.html • Complicated vs Complex and why it’s matters -Roland Wolfig
 https://beya.io/2016/03/complicated-vs- complex-and-why-it-matters/ • Complexity and Strategy https:// hackernoon.com/complexity-and- strategy-325cd7f59a92#.5h6wyrxvk