Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

Intérêt du guidage TDM+Scopique en kyphoplastie N.Amoretti

02a9977d1d0662421ee64fc05f765281?s=47 journeevertebro
June 17, 2013
93

Intérêt du guidage TDM+Scopique en kyphoplastie N.Amoretti

10H36-10H44 Intérêt du guidage TDM+Scopique en kyphoplastie N.Amoretti

02a9977d1d0662421ee64fc05f765281?s=128

journeevertebro

June 17, 2013
Tweet

Transcript

  1. N.Amoretti, A.Fontaine CHU NICE FRANCE

  2.  La kyphoplastie peut présenter sous guidage scopique certaines difficultés

    aux différentes étapes de la procédure:  La voie d'abord : voie extra pédiculaire a l'étage thoracique: risque de pneumothorax.  voie d'abord pédiculaire: difficultés en cas de pédicules fins.
  3.  Positionnement des trocarts difficile en cas de scoliose (en

    particulier au niveau thoracique)  Évaluation difficile du remplissage des ballonnets en cas de positionnement juxta cortical.
  4.  Les interventions sont réalisées en salle de scanner interventionnel

    (light speed 8 general electric) sous asepsie chirurgicale.  Patient en procubitus sous arceau de scopie latérale et scanner, billot ventral pour diminuer la lordose lombaire.  réalisation d'une acquisition volumique sur les vertèbres fracturées.
  5. None
  6.  Les points d'entrées sont détermines sur une coupe axiale:

    -par voie intercostovertebrale uni ou bilatérale a l'étage thoracique
  7. None
  8.  par voie transpediculaire bilatérale à l'étage lombaire.

  9.  La scopie latérale permet de visualiser la progression du

    matériel et l'inclinaison cranio caudale des trocarts .
  10.  L'expansion des ballonnets est contrôlée par la scopie latérale

    et alternativement par acquisitions volumiques ou séquentielles.
  11.  Le remplissage par le ciment des cavités est réalisé

    sous scopie latérale continue et vérifié par acquisition TDM axiale
  12.  Durée de la procédure: 15 minutes à 40 minutes

    (moyenne 30 minutes)  Le couplage scanner-fluoroscopie permet de positionner de façon optimale les trocarts et canules de travail dans tous les cas.
  13. None
  14. None
  15. None
  16. None
  17.  L'expansion des ballonnets est parfaitement visualisée en coupes axiales

    et sur les reconstructions multi planaires et 3D  Les acquisitions volumiques permettent d'évaluer  l'éventuelle gain de hauteur de façon plus précise et reproductible.  le déplacement du plateau vertébral supérieur.
  18. None
  19. None
  20. None
  21.  La qualité du remplissage vertébral par le ciment est

    surtout visualisée par la fluoroscopie latérale continue.  Aucune complication due au positionnement des trocarts n'a été constatée.
  22. None
  23.  Les coupes tomodensitometriques permettent :  de visualiser de

    façon optimale: le trajet des trocarts en cas d'accès difficile notamment chez les patients scoliotique,  De faciliter les voies d'abord extra-pédiculaires, et pédiculaire en cas de pédicules fins.
  24.  Le couplage fluoroscanner et fluoroscopique facilite la visualisation :

    - du remplissage des ballonnets, - de leur positionnement - de l’éventuelle rupture corticale en cas de situation trop laterale.
  25.  Les reconstructions sagittales et coronales permettent d'évaluer l'éventuel gain

    de hauteur vertébrale par des mesures reproductibles plus précises avant et après kyphoplastie.
  26. None
  27.  Le couplage scanner et fluoroscopie est déjà utilisé par

    de nombreuses équipes pour les vertebroplasties et les kyphoplasties.  Ce mode de guidage facilite et sécurise le positionnement des trocarts par un meilleur champ de vue. Vogl TJ, Proschek D, Schwarz W, Mack M, Hochmuth K.CT-guided percutaneous vertebroplasty in the therapy of vertebral compression fractures. Eur Radiol. 2006 Apr;16(4):797-803. Epub 2005 Dec 7. Weber CH, Krotz M, Hoffmann RT, Euler E, Heining S, Pfeifer KJ, Reiser M, Linsenmaier U.CT- guided vertebroplasty and kyphoplasty: comparing technical success rate and complications in 101 cases. Rofo. 2006 Jun;178(6):610-7. Epub 2006 May 15
  28. None
  29. None
  30.  Ce mode de guidage associe les avantages de chacune

    des techniques: -sécurité et facilite de mise en place des canules de travail et ballonnets dans le corps vertébral pour le fluoroscanner -sécurité du remplissage de PMMA du corps vertébral en temps réel pour la fluoroscopie latérale.
  31.  L’utilisation d'un guidage scanner et fluoroscopique est une technique

    fiable, facilitant et sécurisant l'ensemble de la procédure.  Ce couplage permet aux opérateurs moins expérimentés de s'aider d'un meilleur champ de vue et d’optimiser le positionnement du matériel surtout en cas de scoliose.