Nos petits stress quotidiens – KiwiParty 2016

Nos petits stress quotidiens – KiwiParty 2016

Notre travail, on l’aime.
Seulement, on le subit parfois plus que l’on ne prend du plaisir à le vivre. Alors de bon matin, prenons ensemble la vie d’un projet fictif pour isoler les origines de nos petits stress quotidiens et essayer d’y apporter des réponses.

Vous pouvez retrouver le transcript de la conférence à travers mon article "Nos petits stress quotidiens (KiwiParty 2016)" disponible sur mon blog : http://hwlo.link/stress-kiwiparty2016.

Conférence donnée en ouverture de la KiwiParty 2016, à Strasbourg.

Cette présentation est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

6362477fcff413a76db8da108fade362?s=128

Damien Senger

June 03, 2016
Tweet

Transcript

  1. 1.

    NOS PETITS STRESS QUOTIDIENS KiwiParty • 3 juin 2016 •

    Strasbourg Crédit photo : Bernard Goldbach
  2. 2.

    Damien Senger designer et développeur web @iamhiwelo
 hiwelo.co Raccoon Studio

    creative web studio @WeAreRaccoon
 raccoon.studio
  3. 12.

    Un mécanisme
 en trois phases • L’alarme :
 votre corps

    se prépare 
 à comba re ou à fuir • La résistance :
 votre corps livre combat • L’épuisement :
 votre corps est débordé Crédit photo : Shrayas Rajagopal
  4. 13.

    Stade 1 : l’alarme Le mécanisme principal 
 du stress

    aigu :
 votre corps libère des hormones comme l’adrénaline. Votre cœur bat plus vite,
 votre tension augmente,
 votre vigilance est accrue,
 votre température est plus élevée. Crédit photo : LucaP
  5. 14.

    Stade 2 :
 la résistance Vous avez choisi de ne

    pas prendre la fuite : votre corps libère des glucoco icoïdes. Taux de sucre augmenté pour appo er plus d’énergie à votre organisme.
 La production de co isol est maîtrisée. Crédit photo : Thomas Hawk
  6. 15.

    Stade 3 : l’épuisement Là, en gros, c’est le gros

    n’impo e quoi ! Votre organisme perd pied, il ne maîtrise plus votre production de co isol. 
 Votre cerveau en est innondé, risque majeur de dépression.
  7. 18.
  8. 19.

    Les effets du stress : faites vos choix Symptômes physiques

    :
 douleurs, troubles du sommeil, 
 de l’appétit, essoufflements, sentiments d’oppression, etc. Symptômes émotionnels :
 crises de larmes, angoisse, excitation, tristesse, mal-être, etc. Symptômes intellectuels :
 troubles de la concentration, oublis, erreurs accrues, difficultés à prendre des décisions, etc.
  9. 21.

    On ne peut pas vous reprocher 
 de dire «

    non » Crédit photo : Hugh Grew
  10. 23.

    “Je sais que tu es déjà occupé.e, 
 mais est-ce

    que tu pourrais me faire rapidement cette modification dans cet autre projet ? Votre directeur·rice technique ou votre chef·fe de projet
  11. 24.

    “Je sais que tu es déjà occupé.e, 
 mais est-ce

    que tu pourrais me faire rapidement cette modification dans cet autre projet ? Votre directeur·rice technique ou votre chef·fe de projet NON.
  12. 25.

    “ Mais je me suis déjà engagé auprès du client

    et ça ne devrait te prendre que quelques minutes. Votre directeur·rice technique ou votre chef·fe de projet
  13. 26.

    “ Mais je me suis déjà engagé auprès du client

    et ça ne devrait te prendre que quelques minutes. Votre directeur·rice technique ou votre chef·fe de projet JUSTE NON.
  14. 34.

    « On n’a jamais viré personne chez Valve sous prétexte

    qu’il·elle a fait une erreur. Ça n’aurait aucun sens d’agit de cette manière » Crédit photo : Peter Lindberg
  15. 35.
  16. 41.
  17. 53.

    “ Non mais regarde chez l’agence XYZ, ils n’ont même

    pas le droit aux pauses café. Votre manager
  18. 54.

    “ Non mais regarde chez l’agence XYZ, ils n’ont même

    pas droit aux pauses café. Votre manager Et alors ?
  19. 57.

    4 jours de travail – 1 jour libéré :
 un

    modèle en expansion qui fait ses preuves
  20. 60.

    Un humain n’est pas défini par son travail :
 si

    ça ne va pas, songez aux alternatives.