Upgrade to Pro — share decks privately, control downloads, hide ads and more …

ARTICULER LITTÉRATURE ET TERRAIN

FOURNIER
January 12, 2023

ARTICULER LITTÉRATURE ET TERRAIN

Les cursus universitaires se terminent généralement pas la production d'un mémoire de recherche, véritable initiation à une démarche scientifique rigoureuse, rarement adoptée jusqu'alors par les étudiants.
Une fois la problématique adoptée et quelle que soit la recherche entreprise, il convient de consulter les études et recherches déjà réalisées dans le champ investigué : il s'agit ici de ne pas réinventer ce qui existe déjà et se mettre à niveau en consultant les dernières recherches et avancées scientifiques en la matière.
La revue de littérature aboutit à la formulation d'hypothèses ou de questions de recherche, qu'il convient de tester ou d'explorer en recueillant, pour ce faire, des données issues du terrain. C'est cette articulation entre recherche documentaire et recherche terrain que nous tentons d'explorer dans ce diaporama, en exposant successivement la démarche hypothético-déductive appelant une étude quantitative, et la démarche inductive correspondant à une étude qualitative.

FOURNIER

January 12, 2023
Tweet

More Decks by FOURNIER

Other Decks in Education

Transcript

  1. ARTICULER LITTÉRATURE ET
    TERRAIN
    SÉANCE 3

    View full-size slide

  2. MARTINE FOURNIER
    [email protected]
    06 23 18 13 57

    View full-size slide

  3. AGENDA Revue de littérature : le cadre conceptuel de la
    recherche
    La démarche hypothético-déductive
    La démarche inductive
    1
    2
    3
    ARTICULER LITTÉRATURE ET TERRAIN

    View full-size slide

  4. 1 REVUE DE LITTÉRATURE : LE CADRE
    CONCEPTUEL DE LA RECHERCHE

    View full-size slide

  5. La Revue de Littérature (RL) est le recensement, l’analyse et la comparaison d’éléments pertinents pour apporter des
    réponses à la problématique.
    Les articles ne doivent pas être résumés un à un dans le mémoire, mais liés et confrontés les uns aux
    autres
    Pour éviter un effet catalogue
    Pour construire votre propre raisonnement
    « Une revue de littérature ne peut se résumer à une succession de fiches de lectures. Le syndrome de la « mono-citation »
    qui désigne la tendance de certains étudiants à ne s’appuyer que sur un article pour rédiger chaque section de la RL est à
    proscrire » (Kalika et al., 2021, p.80).
    1 LA REVUE DE LITTÉRATURE : RAPPEL

    View full-size slide

  6. 1 LA REVUE DE LITTÉRATURE : RAPPEL
    Ø L’objectif de la RL est d’apporter des réponses à la problématique posée. Elle aboutit généralement à des hypothèses ou des
    questions de recherche :
    ➤ Hypothèse : C’est une affirmation qui avance que deux concepts sont liés. Elle doit être testable et s’appuyer sur des
    arguments solides.
    ➤ Question de recherche : Parfois la RL ne permet pas d’aboutir à une hypothèse, on formule alors une question de recherche
    ➤ Elle permet de démontrer la capacité à « mobiliser, à comprendre et à synthétiser une ou plusieurs grilles de lectures théoriques »
    (Kalika et al., 2018, p.69)
    ➤ ...des éléments théoriques qu’il conviendra de mettre au service de votre projet de recherche, qui sera le reflet de votre propre
    contribution.
    ➤ Pour cela, deux démarches sont envisageables :
    ➤ Tester une théorie préexistante = démarche hypothético-déductive
    ➤ Développer des éléments théoriques nouveaux = démarche exploratoire
    Le type de démarche permet de conditionner la structure de la revue de littérature.

    View full-size slide

  7. L’objectif de la RL est d’apporter des réponses à la problématique posée. Elle aboutit généralement à des hypothèses ou
    des questions de recherche :
    • Hypothèse : C’est une affirmation qui avance que deux concepts sont liés. Elle doit être testable et s’appuyer sur des
    arguments solides.
    • Question de recherche : Parfois la RL ne permet pas d’aboutir à une hypothèse, on formule alors une question de
    recherche
    1 LA REVUE DE LITTÉRATURE / RAPPEL
    Lois et théories
    Faits établis par
    l’observation
    Prédictions et explications
    Démarche exploratoire Démarche hypothético-déductive
    induction déduction

    View full-size slide

  8. 2 LA DÉMARCHE HYPOTHETICO-
    DEDUCTIVE

    View full-size slide

  9. 2 LA REVUE DE LITTÉRATURE DANS UNE DÉMARCHE DE TEST
    ➤ La Revue de Littérature (RL) se construit progressivement :
    ➤ C’est l’inventaire de ce qui est connu sur l’objet de recherche. L’étudiant construit un cadre théorique, dans lequel il précise les
    concepts, théories et modèles sur lesquels il va s’appuyer pour construire sa recherche.
    ➤ Déduire des hypothèses. Sur la base du cadre théorique, l’étudiant établit logiquement des hypothèses concernant les
    relations entre les concepts sur lesquels repose ce cadre théorique et qui lui serviront à vérifier si ses déductions sont conformes
    aux faits relevés sur le terrain. La revue de littérature débouche donc sur la formulation des hypothèses qui viennent aboutir
    généralement à chaque fin de sous-section.
    ➤ Une hypothèse est une formulation qui spécifie qu’au moins deux variables mesurables sont liées. Une bonne hypothèse
    indique clairement comment ces variables sont liées.
    ➤ Autrement dit, c’est une affirmation qui met en relation des concepts.
    ➤ Son rôle est de répondre de manière provisoire ou partielle à votre problématique à partir des lectures théoriques faites dans la
    revue de littérature.

    View full-size slide

  10. 2 EXEMPLE 1 :
    YANNICK
    LES POP-UP STORES GÉNÈRENT-ILS DE L’ATTACHEMENT
    À LA MARQUE?

    View full-size slide

  11. 2 EXEMPLE 1 : FORMULATION DES HYPOTHÈSES
    YANNICK
    LES POP-UP STORES GÉNÈRENT-ILS DE L’ATTACHEMENT
    À LA MARQUE?

    View full-size slide

  12. 2 EXEMPLE 1 : FORMULATION DES HYPOTHÈSES
    YANNICK
    LES POP-UP STORES GÉNÈRENT-ILS DE L’ATTACHEMENT
    À LA MARQUE?

    View full-size slide

  13. 2 EXEMPLE 2 :
    LAURENE
    L’IMMERSION EN LIGNE : QUELS IMPACTS SUR
    LES COMPORTEMENTS ET ATTITUDES DE L’INTERNAUTE?

    View full-size slide

  14. 2 EXEMPLE 2 : FORMULATION DES HYPOTHÈSES
    LAURENE
    L’IMMERSION EN LIGNE : QUELS IMPACTS SUR
    LES COMPORTEMENTS ET ATTITUDES DE L’INTERNAUTE?

    View full-size slide

  15. 2 EXEMPLE 2 : FORMULATION DES HYPOTHÈSES
    LAURENE
    L’IMMERSION EN LIGNE : QUELS IMPACTS SUR
    LES COMPORTEMENTS ET ATTITUDES DE L’INTERNAUTE?

    View full-size slide

  16. 2 LA CONJONCTION DES HYPOTHÈSES : LE MODÈLE CONCEPTUEL
    Les hypothèses sont multiples et doivent faire
    l’objet d’un test. Si elles sont liées entre elles,
    elles permettent de construire un modèle
    conceptuel :

    View full-size slide

  17. 2 EXEMPLE 1 : PROPOSITION D’UN MODÈLE CONCEPTUEL
    YANNICK
    LES POP-UP STORES GÉNÈRENT-ILS DE L’ATTACHEMENT
    À LA MARQUE?

    View full-size slide

  18. 2 EXEMPLE 2 : PROPOSITION D’UN MODÈLE CONCEPTUEL
    LAURENE
    L’IMMERSION EN LIGNE : QUELS IMPACTS SUR
    LES COMPORTEMENTS ET ATTITUDES DE L’INTERNAUTE?

    View full-size slide

  19. 2 LA DÉMARCHE DE TEST
    ➤ De manière schématique, la démarche hypothético-déductive peut être représentée de la sorte :

    View full-size slide

  20. 2 LA DÉMARCHE DE TEST : LES ERREURS À ÉVITER
    ➤ Une hypothèse n’est pas une question. Contrairement à une hypothèse, une question ne peut faire
    l’objet d’un test.
    ➤ Les formulations floues aboutissent souvent à des hypothèses qui, encore une fois, ne permettent pas la
    mesure d’un concept, et de ce fait, la réalisation d’un test.
    ➤ Trop d’hypothèses tue l’hypothèse ! Il vaut mieux privilégier un nombre d’hypothèses plus modeste
    qu’une multiplication des hypothèses. En effet, plus les hypothèses sont nombreuses, plus la collecte de
    données est longue.
    ➤ Attention à la multiplication des concepts au sein même des hypothèses : gardez à l’esprit que
    chaque concept mentionné doit faire l’objet d’une mesure, voire plusieurs mesures... Il vaut mieux ici
    privilégier le découpage des concepts en hypothèses distinctes.

    View full-size slide

  21. 2 LA DÉMARCHE D’ÉTUDE QUANTITATIVE
    ➤ Qui dit démarche quantitative dit généralement... chiffres et analyse de données statistiques.
    ➤ L’objectif des démarches quantitatives est la mesure d’un phénomène.
    ➤ De manière générale, il s’agit :
    ➤ De définir la population (« ensemble des individus objets de l’étude. Un individu est une unité de la population », Hahn et
    Macé, 2012, p.7)
    ➤ Quand il n’est pas possible d’interroger l’ensemble de la population, il faut donc construire un échantillon : si l’échantillon
    est représentatif, autrement dit qu’il représente les caractéristiques de la population, les résultats obtenus pourront être
    généralisés
    ➤ De définir les variables à étudier : les variables sont la contrepartie opérationnelle du concept
    ➤ De collecter des données pour mesurer ces variables
    ➤ De mettre en évidence les liens qui existent entre les variables (à travers l’utilisation de méthodes statistiques)

    View full-size slide

  22. 2 CONSTRUIRE LE QUESTIONNAIRE
    ➤ L’organisation du questionnaire :
    ➤ Préambule/introduction :
    ➤ permet de présenter le sujet et l’enquêteur
    ➤ Permet de mettre en confiance le répondant de manière à réduire le biais d’anxiété du répondant (« je pense que je
    suis évalué au travers de mes réponses »)
    ➤ Corps du questionnaire
    ➤ Regrouper les questions par thèmes
    ➤ Insérer des phrases de transition entre les thèmes
    ➤ Eviter les biais liés aux effets d’ordre et d’interaction entre questions
    ➤ Conclusion/remerciements

    View full-size slide

  23. 2 CONSTRUIRE LE QUESTIONNAIRE
    ➤ La formulation des questions :
    ➤ Questions ouvertes / questions fermées : avantages des unes = inconvénients des autres
    ➤ Biais de formulation des questions :
    ➤ Qu’elle soit ouverte ou fermée, la formulation des questions peut avoir un impact sur la manière dont les répondants
    les interprètent et donc, leurs réponses. Il est recommandé d’utiliser un vocabulaire familier aux répondants et précis.
    ➤ Ne pas formuler deux interrogations en une seule question
    ➤ Préférez des formulations simples et courtes à celles qui seraient longues et complexes

    View full-size slide

  24. 2 CONSTRUIRE LE QUESTIONNAIRE
    ➤ Les questions à échelle :
    Echelle Opération de
    base
    Statistiques descriptives Statistiques inférentielles Exemple
    Nominale Egalité Fréquence
    mode
    Chi-deux
    Test exact de Fisher
    Genre, type d’habitat,
    secteur industriel
    Ordinale Plus grand au plus
    petit
    Médianes percentiles Corrélation de Spearman Préférences, degrés de
    qualification
    Intervalle Egalité des
    intervalles
    Moyenne arithmétique
    Écart-type
    Variance
    Corrélation de Pearson
    Test t de Student
    Test F de Fischer
    Différenciateur
    sémantique (Osgood)
    Echelle graduée (Likert)
    Rapports Egalité des
    rapports
    Moyennes arithmétique,
    harmonique, géométrique
    Écart-type
    Variance
    Corrélation de Pearson
    Test t de Student
    Test F de Fischer
    Chiffres d’affaires
    Nombre d’employés

    View full-size slide

  25. 2 CONSTRUIRE LE QUESTIONNAIRE
    ➤ Les qualités d’une échelle de mesure :
    ➤ Méthodologiques : fiabilité, validité, sensibilité. Vous devez
    systématiquement vérifier la viabilité de vos échelles de mesure :
    ➤ Utilisabilité sur le terrain : facilité de compréhension
    ➤ Opérationnalité des résultats
    ➤ Privilégiez les échelles déjà validées par la littérature!

    View full-size slide

  26. 2 ADMINISTRER LE QUESTIONNAIRE
    ➤ L’administration du questionnaire :
    ➤ Comment choisir les répondants? Il est très rare de pouvoir interroger l’ensemble de la population étudiée. L’étudiant est
    donc contraint d’en extraire un échantillon qui en sera représentatif.
    ➤ Méthodes d’échantillonnage probabilistes. Ces méthodes imposent de disposer d’une liste exhaustive de la
    population mère.
    ➤ Méthodes d’échantillonnage non-probabilistes
    ➤ Par convenance
    ➤ Par itinéraire
    ➤ Par quotas
    ➤ Taille de l’échantillon, dépend de la taille de la population mère, du niveau de confiance souhaité et de la marge d’erreur
    acceptée. Généralement, pour un niveau de confiance à 95% et une marge d’erreur de 5%, l’échantillon doit contenir au moins
    385 personnes à interroger.

    View full-size slide

  27. 3 LA DÉMARCHE INDUCTIVE

    View full-size slide

  28. 3 LA REVUE DE LITTÉRATURE DANS UNE DÉMARCHE EXPLORATOIRE
    ➤ La démarche exploratoire peut se définir comme « la démarche par lequel le chercheur a pour objectif la proposition de
    résultats théoriques novateurs » (Petit et Durieux, 2014, p.77).
    ➤ Selon Royer et Zarlowski, 2014, de manière générale, les chercheurs qui adoptent des démarches exploratoires le font à
    travers des méthodes qualitatives grâce auxquelles une compréhension très fine des phénomènes observés peut être
    développée.
    ➤ Dans une démarche exploratoire, la littérature permet d’illustrer la manière dont les recherches antérieures ont été menées
    et ce qu’elles ont permis de démontrer.
    ➤ La littérature peut s’avérer plus courte que dans des études quantitatives.
    ➤ La fin de la littérature se conclut par une série de questions (questions de recherche) que le mémoire se
    proposera de traiter (fin du mémoire). Elle peut également se conclure par un pré-modèle conceptuel qui lui aussi pourra
    être complété ou corriger en fin de mémoire.
    ➤ Ces questions vont permettre de préciser la problématique.

    View full-size slide

  29. 3 EXEMPLE 3 :
    AGATHE
    COMMENT LA CONNECTIVITÉ S’UN STADE OU D’UNE ENCEINTE
    SPORTIVE MODIFIE-T-ELLE L’EXPÉRIENCE DES FANS?

    View full-size slide

  30. 3 EXEMPLE 3 : FORMULATION DES QUESTIONS DE RECHERCHE
    AGATHE
    COMMENT LA CONNECTIVITÉ S’UN STADE OU D’UNE ENCEINTE
    SPORTIVE MODIFIE-T-ELLE L’EXPÉRIENCE DES FANS?

    View full-size slide

  31. 3 LA REVUE DE LITTÉRATURE DANS UNE DÉMARCHE EXPLORATOIRE
    La démarche exploratoire peut se traduire par une représentation schématique telle que :

    View full-size slide

  32. 3 CHOISIR LA BONNE MÉTHODOLOGIE : LES DÉMARCHES
    QUALITATIVES
    ➤ Qui dit démarche qualitative dit généralement... mots (ou encore images).
    ➤ Si les démarches quantitatives permettent de mesurer un phénomène, les démarches qualitatives
    permettent de le comprendre en profondeur, en faisant émerger des concepts pertinents et en
    identifiant des liens entre eux.
    ➤ À l’inverse des démarches quantitatives, les échantillons sont plus réduits dans les démarches
    qualitatives.

    View full-size slide

  33. 3 MÉTHODOLOGIE QUALITATIVE : CHOISIR LE TERRAIN DE RECHERCHE
    ➤ Dans un contexte d’étude qualitative, on parle d’objet d’étude qu’il soit
    question d’individus, d’entités, d’organisations, ou d’un groupe
    d’acteurs...). Il s’agit du contexte au sein duquel est menée l’étude.
    ➤ Pour choisir le terrain de recherche, il s’agit de répondre à deux
    questions :
    ➤ Qui et/ou quoi fera/feront l’objet de l’étude ?
    ➤ Où les données seront-elles récoltées ?
    ➤ Pour y répondre de manière efficace, il faut juger de la pertinence de tel
    terrain par rapport à un autre mais surtout par rapport à votre
    thématique de recherche. `
    ➤ Il est possible d’explorer un terrain sur lequel des chercheurs ont déjà
    travaillé, en lien avec votre sujet.
    ➤ À l’inverse, une autre solution est possible et consiste à explorer un
    terrain encore peu étudié par les chercheurs. Vos résultats pourront ainsi
    faire émerger des concepts nouveaux et compléter la littérature.

    View full-size slide

  34. 3 MÉTHODOLOGIE QUALITATIVE : DÉTERMINER L’ÉCHANTILLON
    ➤ À l’inverse des études quantitatives, « l’idée n’est pas du tout d’avoir une représentativité
    statistique et un échantillon complet » (Romelaer, 2005, p.106).
    ➤ Le choix de l’échantillonnage doit être justifié selon les objectifs, spécificités et contraintes de votre
    recherche. Pour cela, plusieurs techniques existent :
    ➤ La méthode « boule de neige » qui consiste à interroger des participants qui eux-mêmes vous
    transmettent d’autres personnes à interroger
    ➤ Sélectionner un ensemble d’individus présents à tel endroit et/ou à tel moment donné
    ➤ Sélectionner des participants sur la base d’un principe d’homogénéité afin de récolter des
    données facilement comparables entre elles
    ➤ Au contraire, sélectionner des participants sur la base d’un principe de variation maximale qui va
    permettre de récolter une diversité des situations
    ➤ Reproduire dans l’échantillon des quotas qui existent dans la population en fonction de
    caractéristiques souhaitées

    View full-size slide

  35. 3 COMMENT COLLECTER LES DONNÉES : L’ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF
    ➤ L’entretien semi-directif constitue l’une des méthodes les plus utilisées dans le cadre d’une
    démarche qualitative.
    ➤ Concrètement, il s’agit d’une discussion entre vous et un ou plusieurs répondants.
    ➤ Le but de l’entretien semi-directif est d’amener le répondant, autour de cette discussion, à se livrer et
    à vous donner des informations riches et précises sur le sujet et les thématiques contenues
    dans votre guide d’entretien et de faire émerger des concepts nouveaux.
    ➤ Les questions et les thématiques contenues dans votre guide constituent une véritable ligne
    directrice de votre entretien mais l’ordre de la discussion n’est pas imposé. Il s’agit de laisser le
    répondant s’exprimer librement et le relancer sur des thématiques et reformulations prédéfinies
    dans votre guide.

    View full-size slide

  36. 3 LA CONSTRUCTION DU GUIDE D’ENTRETIEN
    ➤ L’entretien semi-directif comprend 4 principales étapes :
    ➤ L’introduction
    ➤ Le centrage
    ➤ L’approfondissement
    ➤ La conclusion
    ➤ Le but du guide d’entretien est d’amener le répondant progressivement au cœur de votre sujet.
    ➤ Pour chacune de ces phases, le guide d’entretien doit mentionner :
    ➤ L’objectif de chaque phase
    ➤ Les thèmes à aborder absolument.

    View full-size slide

  37. 3 LA CONSTRUCTION DU GUIDE D’ENTRETIEN
    ➤ Le guide d’entretien est généralement un document d’une page qui vous est propre et que vous ne
    devez pas transmettre au répondant avant l’entretien. Il faut néanmoins en échanger avec votre
    tuteur avant de débuter les entretiens et l’inclure dans les annexes de votre mémoire (ou dans la
    partie méthodologie).
    ➤ Outre la question introductive, le guide d’entretien comprend une liste de thèmes (pas plus de 10
    en moyenne). Ils vous permettront d’effectuer des relances et des reformulations selon les réponses
    des répondants. Pendant les entretiens, il faut veiller à ce que le répondant ne s’éloigne pas trop des
    thématiques. Si tel est le cas, il vous faudra recentrer son attention.

    View full-size slide

  38. 3 EXEMPLE 3 : GUIDE D’ENTRETIEN
    Guide d'entretien (consommateurs)
    Présentation générale
    Formule de politesse
    Étude dans le cadre de l'université
    Recherche sur votre suivi du sport à la TV ou dans les stades
    Pas de bonnes ou mauvaises réponses, je n'ai pas d'attentes en particulier.
    Autorisation d'enregistrement (enregistrement anonyme)
    PARTIE 1 - Début de
    l'entretien / introduction
    Thème : Découverte de l'interviewé Thème : Définition du fan Thème : Besoins et motivations à se rendre au stade
    Question principale Quel est votre rapport au sport ? Pour vous, qu'est-ce qu'un fan ?
    Quels sont les éléments les plus importants lorsque vous
    êtes au stade ?
    Sous-questions, relances Quel(s) sport(s) suivez-vous ? Pourquoi ? Quelle équipe supportez-vous ? Pourquoi ?
    Depuis combien de temps ?
    Vous considérez-vous comme un fan ? Si oui, pourquoi ? Si non,
    pourquoi ? Faut-il être nécessairement abonné au club pour être
    considéré comme un fan ? Pourquoi ? Êtes-vous un amoureux du
    jeu ? Accordez-vous une grande importance à la victoire et au
    résultat du match ?
    Allez-vous au stade pour partager avec les autres ? Aimez-vous
    toutes les animations autour du match ?
    Que pensez-vous des services tels que la restauration, les parkings, la
    propreté, les animations ?
    PARTIE 2 - Centrage Thème : Manière de suivre les matchs
    Thème : Consommation du spectacle sportif pendant le
    Covid
    Question principale Comment suivez-vous les matchs ?
    Qu'est-ce que la fermeture des stades liée au Covid-19 a
    changé dans votre consommation des matchs ?
    Sous-questions
    Que retrouvez-vous au stade que vous ne retrouvez pas derrière
    une télévision ? Invèrsement, que retrouvez-vous depuis chez
    vous que vous ne retrouvez pas au stade ? Qu'est-ce qui est
    différent ? Qu'est-ce que vous aimez quand vous êtes au stade ?
    Ou devant votre TV ? Que préférez-vous ? Quand préférez-vous
    l'un ? Quand préférez-vous l'autre ? Pourquoi ? À l'inverse, quels
    éléments vous permettent de passer un bon moment lorsque vous
    suivez le match hors stade ? Pourquoi préférez-vous l'un ou l'autre
    ?
    Qu'est-ce qui vous a manqué le plus ? Pourquoi ? En quoi était-ce
    différent ?
    PARTIE 3 -
    Approfondissement
    Thème : Définition du stade connecté
    Thème : Outils technologiques qui améliorent
    l'expérience à domicile ou au stade
    Thème : Vision idéale de l’expérience
    Question principale Que signifie pour vous la notion de stade connecté ? Quelles en
    sont les technologies ?
    Quels sont les outils technologiques qui selon vous
    améliorent votre manière de regarder le match, chez
    vous ou au stade ? Quelle place occupent-ils ?
    Sous-questions
    Quelles sont pour vous les technologies et les outils d’un stade connecté ? Vous
    êtes-vous déjà rendu dans un stade dans lequel étaient introduits des éléments
    digitaux ? Si oui, pouvez-vous m’indiquer de quelle manière était introduit le digital
    dans ce stade/cette enceinte ? Utilisez-vous le digital pour commander de la
    nourriture, accéder plus facilement au stade et à votre place ? Utilisez-vous le digital
    pour accéder à des statistiques exclusives du match ? Par exemple, utilisez-vous une
    application mobile qui vous permet d’avoir accès à des statistiques liées à la
    performance des joueurs et aux attributs du jeu ?
    Que pensez-vous des ralentis et des commentaires exclusifs
    lorsque vous regardez un match depuis chez vous ? Que pensez-
    vous des écrans géants proposés dans les stades ? Que pensez-
    vous des statistiques auxquelles vous avez accés pendant le match
    chez vous ou au stade ?
    CCL Formule de remerciement

    View full-size slide

  39. 3 COMMENT COLLECTER LES DONNÉES : L’ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF
    ➤ Il ne s’agit pas d’un questionnaire fixe ni d’une discussion sans fil conducteur. Les thématiques sont
    énoncées en fonction de vos questions de recherche et de la littérature.
    ➤ L’entretien débute souvent par une brève présentation du projet de recherche (sans en donner les
    détails susceptibles d’orienter le répondant).
    ➤ Il s’agit dans un second temps d’obtenir l’accord du répondant pour l’enregistrer (il faut néanmoins
    l’en prévenir dans la demande d’entretien).
    ➤ La question introductive est une question ouverte, elle est primordiale dans le sens où elle met en
    confiance le répondant, dans un langage compréhensible (évitez les concepts inconnus).
    ➤ Les relances peuvent être de natures différentes :
    ➤ Répondre simplement par « oui » peut encourager le répondant à poursuivre son discours
    ➤ Reformuler la réponse du répondant permet de s’assurer de la compréhension du discours
    ➤ Relancer pour amener le répondant à approfondir une réponse qui est mentionnée dans le guide d’entretien

    View full-size slide

  40. 3 COMMENT COLLECTER LES DONNÉES : L’ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF
    ➤ L’entretien prend fin quand tous les points du guide ont été abordés. Généralement, un entretien
    semi-directif dure entre 1 et 2h.
    ➤ Pour mener à bien l’entretien, il est conseillé de prendre des notes, cela facilitera les reformulations,
    les relances et le centrage si le répondant dernier perd le fil de la discussion.
    ➤ Il est également conseillé de faire un rapide compte-rendu après chaque entretien.
    ➤ Les entretiens peuvent avoir lieu en face à face, en visio ou par téléphone. Quel que soit le contexte,
    ils doivent être enregistrés pour être retranscrits intégralement (en moyenne, pour 1h d’entretien, il
    faut compter 4h de retranscription). Idéalement, la retranscription doit être faite dans les 48h après
    l’entretien.
    ➤ En général, la démarche qualitative prévoit la réalisation d’entretiens jusqu’à saturation : autrement
    dit, les entretiens s’arrêtent lorsque de nouvelles informations n’apparaissent plus dans les réponses
    (Romelaer, 1995). Néanmoins, un mémoire de master comprend en moyenne entre 6 et 15
    entretiens.

    View full-size slide

  41. • DELACROIX E. et al. (2021), Marketing research – Méthodes de recherche et d’études en marketing, 2ème édition, Dunod
    • GAVARD-PERRET M.L. et al. (2018), Méthodologie de la recherche en sciences de Gestion – Réussir son mémoire ou sa thèse,
    3ème édition, Pearson
    • KALIKA et al. (2021), Le mémoire de Master, 5ème édition, Dunod
    • MALHOTRA N. et al. (2014), Etudes marketing, 6ème édition, Pearson
    • Et bien sûr, « Recommandations méthodologiques pour la rédaction et la soutenance des mémoires de Master en SG »
    CNAM ICSV
    + OUVRAGES MÉTHODOLOGIES

    View full-size slide

  42. BON COURAGE !
    [email protected]
    06 23 18 13 57

    View full-size slide